Bouillon de haricots verts (dès 4-6 mois)

Quand j’ai débuté la diversification alimentaire de mon petit loup j’ai commencé par lui préparer des bouillons avec lesquels je reconstituais son lait en poudre pour faire le biberon.
Souvent c’était pour le biberon du soir car le midi il était chez la nounou.
J’ai commencé par un bouillon de carottes au persil puis j’ai essayé celui aux haricots verts. Les 2 recettes sont d’ailleurs tirées du même livre :  » Recettes pour bébé  » de Blandine Vié.
C’est pas mal les bouillons pour initier la diversification je trouve. Ca permet à bébé d’avoir de nouvelles saveurs mais il n’est pas en plus perturbé par le changement de texture (parce qu’à voir ça tête lors des premières cuillères de purée je vous assure qu’il se demandait clairement où était son biberon ! ^^ )

bouillonharicotsvertsbebecrea2Préparation : 10 minutes
Cuisson : 1 heure

Ingrédients (pour 5 biberons de 180 mL) :
– 1 poignée de haricots verts
– 75 cL d’eau

Préparation :
– Laver et équeuter les haricots verts.
– Les mettre dans une casserole avec 75 cL d’eau.
– Porter à frémissement pendant 1 heure sur feu doux.
– Mixer en fin de cuisson puis tamiser au chinois.
– Répartir le bouillon dans des pots en mettant à chaque fois la quantité de liquide pour un biberon. Ces pots se conservent 48 heures au réfrigérateur mais vous pouvez aussi les congeler.
– Pour préparer un biberon verser le contenu d’un pot dans le biberon, chauffer, ajouter la juste dose de lait en poudre et bien agiter.

¤ Pensez aussi à consulter l’article sur la diversification alimentaire de bébé !

bouillonharicotsvertsbebecrea1

 

 

recettesbebemaraboutreduc

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/bouillon-de-haricots-verts-des-4-6-mois/

Et toi, ton bébé il a un parc ?

parc

Moi au début, je pensais que le parc ça faisait partie des objets que les magasins de puériculture essaient de nous vendre comme INDISPENSABLE pour le bien de ton bébé.
Comme tu veux être une bonne mère forcément des fois tu te fais avoir et tu te retrouves avec des trucs que tu vas utiliser 2 fois tout au plus. Je range dans cette catégorie l’humidificateur d’air, le stérilisateur de biberons … Mais j’y reviendrai une prochaine fois.
Bref le parc pour moi c’était pas indispensable. Il faut dire aussi que je n’habite pas une vaste maison mais un appartement en centre ville donc de taille modeste mais confortable quand même.
Du coup m’imaginer avec un truc qui me boufferait 2m2 dans mon salon ça ne m’enchantait guère. J’ai donc décidé qu’on ferait sans (et le mari a été d’accord quand il a vu les prix de la chose).

Mon petit loup et né. Tout bébé il passait ses journées entre son lit et le coussin d’allaitement transformé en pouf (et nos bras aussi accessoirement). puis il a commencé à s’intéresser aux jeux d’éveil donc on l’a mis sur une couverture ou un tapis d’éveil par terre. Il ne se déplaçait pas encore alors pas de souci. Même le temps d’aller prendre une douche on le retrouvait exactement là où on l’avait laissé.
Et quand il a commencé à se retourner du dos au ventre et vice-versa ce n’était pas vraiment plus inquiétant. Ne sachant pas faire autre chose que rouler il se retrouvait vite bloqué par un meuble ou un mur. Là encore on avait l’esprit tranquille, son périmètre d’action était limité.

En fait, là où les choses ont commencer à se compliquer c’est quand il a découvert (quasiment tout d’un coup) qu’il pouvait marcher à 4 pattes, se lever en se tenant aux meubles et qu’il a commencé à mettre à la bouche tout ce qui se trouvait sur son passage.
A ce moment-là les dangers potentiels se sont multipliés : risque de chute, de se cogner sur un coin de meuble ou celui que je redoute le plus, risque de s’étouffer. Surtout parce qu’on a un chat et un lapin à la maison et donc entre les graviers de litière, les croquettes, les copeaux de litière que le lapin sème (et je ne parle même pas de la petite crotte perdue hors dela litière) bébé a à sa disposition autant de petites choses à mettre en bouche et comme bien sûr il ne mâche pas mais gobe tout ça peut vite passer dans le mauvais trou.
Bref, quand j’ai vu la tournure que prenaient les choses, quand j’ai vu que je ne pouvais plus aller faire pipi sans devoir le mettre dans son lit j’ai dû m’y résoudre : il fallait un parc.

On m’a conseillé un parc pliable, en bois. Sans fond il est très pratique : léger et donc déplaçable facilement. Et le soir venu ou si on reçoit du monde on déclipse les 4 « verrous » sur les côtés, on replie le tout et on glisse le parc dans un placard.
Acheté d’occasion il m’a coûté 30€. C’est raisonnable quand on pense que depuis j’ai gagné en sérénité puisque je ne suis plus tout le temps derrière mon petit loup.

Bien sûr je n’ai pas acheté un parc pour y « cloîtrer » mon bébé. La plupart du temps il se balade dans l’appartement sous la surveillance de papa ou maman. Mais comme on est pas souvent tous les 2 en même temps à la maison, au moins il peut y jouer en toute sécurité le temps que je me douche ou que je prépare à manger (dans ce cas je le mets avec moi dans la cuisine, il adore regarder ce qui s’y passe !) et au moins il n’est plus contraint de passer du temps tout seul dans sa chambre loin de l’activité de la maison.

J’avais peur qu’il n’apprécie pas d’être « enfermé » mais finalement il ne râle pas trop. Il trouve de quoi s’occuper avec ses jouets, nous appelle de temps en temps puis retourne jouer. Et quand il commence à en avoir marre en général nous on a fini ce qu’on avait à faire et on peut le faire sortir pour jouer avec lui.

Et toi, ton bébé il a un parc ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/et-toi-ton-bebe-il-a-un-parc/

Et toi, ton bébé il mange tout seul ?

Comment savoir quand c’est le bon moment pour bébé pour essayer de manger seul ?

D’un côté je n’ai pas envie de l’assister continuellement jusqu’à ses 3 ans et d’un autre côté je me dis que si je le laisse faire seul c’est certes favoriser son autonomie mais c’est clair que ça va être un carnage au niveau propreté.
Au final il faut prendre sur soi question maniaquerie et essayer car c’est certain que si on ne le laisse jamais faire il n’y arrivera pas.

Même s’il n’est pas très vorace, mon petit loup s’intéresse bien à la nourriture. Quand je lui donne à manger il veut attraper la cuillère ou mettre ses mains dans l’assiette. C’est déjà des bons signes qui montrent qu‘il a envie d’essayer de manger tout seul.
Par contre à 11 mois il ne boit pas encore son biberon seul. Si je lui mets dans les mains son petit biberon d’eau il va boire une gorgée puis jouer avec. Et le gros biberon pour le lait ce n’est même pas la peine. Il ne cherche pas du tout à la prendre en main pour autre chose que jouer.
Il y a quelques mois de ça même s’il ne tenait pas le biberon il tenait ma main durant la tétée et en la poussant ou tirant il décidait quand il voulait avoir la tétine dans la bouche ou non. Maintenant il est redevenu complètement passif. Quand il en a assez il se contente de tourner la tête.

repastoutseulmultiplecrea

« Qui a dit que je mange comme un petit cochon ? »

A chaque repas depuis qu’on a commencé la diversification alimentaire je lui donne une cuillère rien que pour lui. Parfois il fait mine de vouloir la plonger dans l’assiette mais si je rapproche cette dernière c’est sa main qu’il va plonger dedans !
Alors il faut se rendre à l’évidence, les premiers repas de bébé seul je risque fort de devoir faire un grand nettoyage autour de lui (et sur lui) quand il aura fini de manger.
J’ai donc choisi un jour où je ne travaillais pas, je n’avais rien de prévu, aucune contrainte horaire. C’est plus facile quand on sait qu’on aura le temps de tout remettre en ordre tranquillement sans devoir se presser pour courir chez la nounou par exemple.
J’installe bébé dans sa chaise et protège bien ses vêtements. Je vous conseille le tablier en plastique, très pratique !
Vous pouvez aussi protéger le sol. je me souviens que pour mon petit frère ma maman disposait par terre au pieds de sa chaise des feuilles de papier journal. C’est pas mal, ça évite de passer la serpillère à chaque fois.
J’avais aussi acheté un petit bol à ventouser sur la table pour éviter que mon petit loup le renverse mais ça n’a pas tenu longtemps, il a eu vite fait de l’arracher.
L’idéal c’est encore si votre enfant mange déjà des morceaux. Ca fera moins de « dégâts » que la purée. Moi le mien commence tout juste avec des petits morceaux mélangés dans la purée alors pas de chance on va dire.

Je lui ai déjà donné à manger au début du repas et quand j’ai vu qu’il était presque rassasié c’est seulement à ce moment que je lui ai donné l’assiette et la cuillère. J’avais envie qu’il mange quand même un minimum et de ne pas tout retrouver par terre ou sur les murs.
J’ai bien fait parce que dès qu’il a eu l’assiette devant lui il y a plongé la main pour tout étaler sur la table et taper dedans. Seulement après ça il a essayé d’attraper de petits morceaux pour les mettre à sa bouche.
Au final il n’a pas beaucoup mangé mais ça a eu l’air de bien l’amuser de toucher les aliments, les presser entre ses doigts, sentir, lécher…
Par contre je ne m’étais pas trompée : sol, murs et bébé tout était bon à nettoyer après ça !
Mais quel plaisir de le voir expérimenter ça tout seul !
C’est sûr pour l’instant je ne vais pas le laisser faire seul tous les jours, mais on rententera l’expérience régulièrement c’est sûr !

Et toi, ton bébé il a mangé tout seul « proprement » à quel âge ?

repastoutseul2

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/et-toi-ton-bebe-il-mange-tout-seul/

La veilleuse musicale « Lumi douce nuit » de VTech

A la sortie de la maternité j’avais un bébé top qui s’endormait durant ses bibs ou dans les 10 minutes qui suivaient. Rares étaient les fois où il restait éveillé. On avait même parfois l’impression de ne pas avoir de bébé (et franchement j’exagère à peine).
Mais bien évidemment, cela n’a pas duré et petit à petit il a commencé à avoir des périodes d’éveil de + en + longues. Et autant c’est appréciable en journée (surtout quand il ne pleure pas on va dire), autant la nuit c’est bof bof surtout si on espère pouvoir se rendormir entre 2 biberons.
Déjà que ça ne nous laisse pas beaucoup de temps à raison d’un bib toutes les 4 heures, 30 minutes pour le lui faire prendre, 15 à 20 minutes pour le rototo, un éventuel changement de couche. Je vous laisse faire le calcul mais le peu de temps qu’il vous reste vous avez envie de le passer à dormir et non pas à essayer d’endormir votre bébé !
L’idéal étant de trouver quelque chose qui ne nécessite pas votre présence pour que vous puissiez tranquillement aller vous recoucher pendant que votre marmot se rendort sans vous.

A la naissance du petit loup on nous a offert un super joli mobile musical avec des peluches de chez Moulin Roty. Du coup, quand il a commencé à ne plus se rendormir directement après avoir mangé la nuit j’ai tenté de lui mettre le mobile en marche (il y a une veilleuse dans la chambre du coup même avec la lumière éteinte il pouvait quand même voir les peluches en mouvement au-dessus de sa tête). Ca l’intéressait bien, il était calme dans son lit mais le souci c’est que la musique ne dure pas très longtemps. Il fallait que je vienne remonter le mécanisme régulièrement, bébé ne s’endormait pas vraiment car il se remettait en éveil dès que je venais remettre en marche le mobile et moi ben forcément je ne dormais pas non plus…
Bon il faut quand même préciser que ce mobile m’a servi ensuite (et encore aujourd’hui d’ailleurs) pour la sieste après le bain le matin car là il est bien naze et s’endort vite donc moins de 5 minutes de musique suffisent largement.

Du coup, les peluches musicales avec la ficelle qu’on tire au niveau de la queue et dont la musique est très courte ne convenaient pas non plus pour la nuit.

Mais on nous avait aussi offert une peluche musicale de Vtech qui permet de diffuser de douces berceuses pendant une durée allant jusqu’à 10 minutes. Ca nous semblait être une bonne solution mais en fait la peluche immobile et sans lumière ne fascinait pas vraiment notre loustic à l’époque (et pourtant aujourd’hui elle ne le quitte plus !)

Alors on s’est retrouvés en pleine période d’avant Noël à arpenter les rayons des magasins de jouets (oh joie, oh désespoir !) à la recherche de LA veilleuse musicale parfaite ! (on était drôlement motivés en même temps)

Nos critères de sélection :
– des musiques douces
– de la lumière
– une durée de musique d’au moins 10 minutes
– un peu de mouvement

Et on a trouvé ! Celle qui a retenu notre attention c’est la veilleuse Lumi Douce Nuit de Vtech.
Bon elle tout de même coûté la modique somme de 40€ à 45€ (si mes souvenirs sont bons) mais ça valait le coup. A mon sens c’est de l’argent bien investi !

lumidoucenuitcreaElle répond en effet à tous nos critères :
des musiques douces: 3 modes => 1 mode qui diffuse des sons de la nature, 1 autre qui combine musiques douces et sons de la nature et 1 dernier avec des musiques douces et des chansons.
de la lumière et un peu de mouvement : sur la façade il y a un petit ours qui se balance doucement le tout accompagné de jolies lumières dont les couleurs varient du bleu au rose en passant par le jaune-orange et en plus il y a des dessins projettés au plafond.
Bon au tout début bébé ne voyait pas jusqu’au plafond mais ce n’est pas grave, puisqu’on peut choisir d’activer la lumière en façade, celle au plafond ou même les 2 en même temps ! Incroyable n’est-ce pas ?
– une durée de musique d’au moins 10 minutes : là on peut carrément sélectionner 5, 10 ou 15 minutes de berçeuses. Autant dire que chez nous le bouton est resté bloqué sur 15 minutes ce qui convenait parfaitement pour endormir bébé.

Et d’autres caractéristiques qu’on aurait même pas osé espérer :
la veilleuse se réactive quand bébé pleure : bon pas la lumière, juste le son (et il va de soi que ça ne calmera pas un bébé qui a faim) mais quand il se réveille la nuit un peu perdu, qu’il se met à pleurnicher et que la veilleuse se remet en marche, il reconnait la musique et se sent rassuré. Ca peut suffire à le faire se rendormir ou du moins à se calmer le temps que vous arriviez. Et après quand il est plus grand ça peut le faire patienter le matin avant que vous n’arriviez à vous extirper de votre lit.
– elle dispose d’une télécommande : pratique pour allumer ou éteindre la veilleuse sans entrer dans la chambre de bébé (bon il faut quand même ouvrir la porte de la chambre mais si vous l’avez laissée légèrement entrouverte c’est facile à faire sans se faire remarquer) => au final on trouvait ça top mais on ne s’en est pas tellement servis.
– il y a aussi la possibilité d’enregistrer un message à l’attention de bébé : là je vous conseille d’éviter le « Rendors toi sale môme! » => on n’a pas utilisé cette fonction là non plus
– sur la façade avant il y a un bouton en forme de pingouin et quand on appuie dessus (ou bébé quand il est plus grand) lumière et musique se remettent en marche pour le plus grand bonheur de votre bout de chou.
le volume est réglable : souvent les musiques des veilleuses sont trop fortes mais avec celle-ci chacun peut la régler selon ses envies. (et en plus, chose assez rare aussi : le mécanisme est plutôt silencieux)

En plus le jouet est peu encombrant et du coup on l’emmène toujours avec nous en voyage ou même quand on sort le soir chez des amis on le prend aussi. Comme ça, même dans une chambre inconnue bébé a des repères et s’endort paisiblement.

Le seul point négatif c’est le système d’attache, vraiment naze. Il ne tient pas du tout. Disons que quand on a un bébé encore tout petit, qui ne bouge pas dans son lit, ça va. mais dès qu’il commence à bouger, donne des coups dans la veilleuse, elle se décroche trop facilement des barreaux du lit et lui tombe sur le visage. J’ai rapidement remplacé ces attaches par de jolis rubans, biens noués aux barreaux du lit pour qu’ils ne présentent pas de danger pour bébé.

Bref, un produit qui a totalement répondu à nos attentes et même plus encore vu qu’il y a des gadgets dont on ne s’est pas servis.

Aujourd’hui encore, à 10 mois 1/2, mon petit loup s’endort tous les soirs avec sa veilleuse musicale. Il adore regarder le petit ourson qui se balance.

Article non sponsorisé

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/la-veilleuse-musicale-lumi-douce-nuit-de-vtech/

La check-list des vacances avec bébé (été)

La rentrée est passée mais peut-être que comme nous, vous avez choisi de partir en vacances en décalé pour profiter de la fin de l’été.
Et ça y est, c’est décidé, vous partez en voyage avec bébé !
Il va pouvoir découvrir tout un tas de nouvelles choses, s’émerveiller, gambader et vous vous réjouissez déjà de ces bons moments que vous allez passer ensemble. Loin du stress de la vie quotidienne.
Enfin, si on veut vraiment que le stress ne soit plus qu’un mauvais souvenir, mieux vaut être organisée et ne rien avoir oublié à la maison !
Pour vous faciliter la tâche je vous ai préparé une « petite » check-list de ce qu’il faut penser à emmener avec vous. Oubliez le voyage léger, désormais vous partirez le coffre plein mais il existe quand même quelques petites astuces pour se faciliter la vie en voyage.

vacancesetecrea¤ Petite précision : cette check-list est prévue pour 1 semaine de vacances avec un bébé entre 6 et 12 mois, au soleil. N’hésistez pas à l’adapter à vos besoin ou à m’envoyer vos suggestions si vous trouvez qu’un indispensable manque ( quotidiendemaman@orange.fr )
Les accessoires notés en italique sont facultatifs, à vous de juger s’ils sont vraiment nécessaires pour vous ou non, ceux en gras sont à mes yeux indispensables.

¤ Quelques conseils :
– Pensez aux produits en mini-format (shampoing, gel lavant, lotion pour le change…)
– Voyez avant de partir si on peut vous prêter des équipements sur place (baignoire, chaise haute, lit parapluie…). S’ils sont en location c’est moins intéressant car souvent le prix de la location est cher. Mieux vaut s’encomber un peu plus et éconimiser ces dépenses (enfin, vous faites comme vous voulez !  )
– Si vous ne pouvez pas avoir de chaise haute sur votre lieu de vacances, donnez à manger à bébé assis dans sa poussette.
– Il peut être intéressant aussi de savoir si vous aurez une machine à laver à disposition sur votre lieu de vacances, cela vous évitera d’avoir à emporter trop de vêtement pour bébé. Dans ce cas, pensez à la lessive !
– Ce n’est pas top pour l’environnement mais achetez des bavoirs jetables : au rythme où il les salit (1 bavoir = 1 repas chez nous), à moins que vous n’en ayez un sacré stock ou une machine à laver sur place vous n’arriverez pas à suivre. Utilisez les pour les repas avec petits pots surtout et gardez 1 ou 2 bavoirs en tissus pour les biberons.
– Question repas justement, soit vous avez sur place de quoi faire à manger et mixer pour bébé, soit vous vous chargez avec ça ou sinon faites comme moi, le temps des vacances on a pris du « tout-prêt« . Pensez aussi aux yaourts / laitages pour bébé qui se conservent à température ambiante, c’est pratique pour les sorties.
– Gardez des jouets vers vous en voiture pour les proposer à bébé quand il montrera des signes d’impatience. Pas la peine de tous les emmener, prenez en juste 4 ou 5 , ses préférés.
– Pensez à faire de grandes pauses lors du trajet. L’idéal est d’avoir une grande couverture dans le coffre (accessible) et d’y installer bébé lors d’un arrêt sur une aire. Donnez lui ses jouets, il sera content de profiter de cette coupure et de se dégourdir les jambes.
– Si votre bébé utilise une tétine, pensez à en prendre une de rechange au cas où il la perd pour éviter un drame !

SAC A LANGER(à garder près de soi dans la voiture) :
3 ou 4 couches
1 paquet de lingettes
– 1 flacon de solution hydro-alcoolique
– 2 bavoirs jetables
- brumisateur d’eau
– quelques jouets
– 1 petit biberon pour l’eau
– 1 petite bouteille d’eau
– 1 serviette qui servira de plan à langer
(ou plans à langer jetables)
– 1 cuillère en plastique

TOILETTE – SANTE :
1 paquet de petits cotons                            ] ou bien vous utiliserez uniquement des lingettes
1 petit flacon de lotion pour le change      ]
1 petit flacon de gel lavant corps et cheveux
coupe-ongles
- crème solaire (écran total indice 50 et rien d’autre !)
gant de toilette ou éponge de bainaubertconceptbaignoiregonflable1crea
thermomètre de bain
- 2 ou 3 petits jouets pour le bain
1 tube ou flacon de crème hydratante visage et corps
baignoire de voyage (une gonflable c’est très pratique)
brosse à cheveux
1/2 paquet de couches
quelques couches de bain
– quelques pipettes de sérum physiologique + compresses
– 1 flacon (ou suppositoires) de Doliprane®
- thermomètre rectal
médicament homéopathique pour les poussées dentaires (Camilia®)
mouche-bébé
crème pour le change
CARNET DE SANTE
- 1 serviette ou cape de bain + 1 autre pour la piscine

VETEMENTS :
5 bodies manches courtes
3 pyjamas légers
7 ensembles été (short, robe…) ou barboteuses
2 ensembles pantalon
1 veste légère / gilet
lunettes de soleil (catégorie 4 , homologuées)
1 ou 2 paires de chaussures
1 paire de chaussons (surtout si bébé sait se mettre debout)
maillot de bain
5 paires de chaussettes
chapeau

REPAS :boiteTransportPoudLaitneutrecrea
bavoirs jetables (comptez en 1 par repas)
2 ou 3 bavoirs tissus
– 2 ou 3 cuillères en plastique

1 grand biberon pour le lait
1 tétine de rechange pour chaque biberon
les repas et goûters pour la semaine
lait en poudre (+ éventuellement bouteilles d’eau)
- céréales instantannées (si besoin)
écouvillon à biberons

SORTIES :
poussette
porte-bébé ou écharpe de portage
- boîtes doses de lait (pratique pour ne pas emporter
la grosse boîte à chaque sortie)

- 1 petite plaid
plastique de pluie pour la poussettebavoirsjetablescrea

SOMMEIL
:
babyphone
lit parapluie
matelas de voyage pour le lit
– veilleuse / mobile musical de voyage

doudou
– 1 gigoteuse légère
– 2 draps-housse

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/la-check-list-des-vacances-avec-bebe-ete/

Petite aide pour la diversification alimentaire de bébé

Comme c’est une étape importante et qu’on s’interroge toujours beaucoup à ce sujet, je partage avec vous ici l’article sur la diversification alimentaire que j’avais publié il y a quelques temps sur mon blog de cuisine. J’espère que ça vous aidera !

La diversification alimentaire de bébé … Combien de questions s’est-on posées quand on en arrive là dans la vie avec son enfant ?
Si vous êtes comme moi vous avez dû vous en poser vraiment beaucoup, trop peut-être. Mais quand on lance le sujet on entend autant de réponses différentes que de personnes à qui on en a parlé.
Même les pédiatres ne sont pas d’accord entre eux sur le sujet. Rajoutez à cela les copines, la famille … personne ne vous dira la même chose !
Bref, comment bien débuter la diversification alimentaire sans se tromper ? Pas facile n’est-ce pas ?!
La chose qui m’a le plus aidée personnellement c’est le tableau que l’on trouve dans le carnet de santé avec les recommandations du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Le voici :

diversificationalimentairereduc2Comme l’image n’est pas très grande je vous reprécise juste les légendes des couleurs : quand la ligne de l’aliment est hachurée cela signifie qu’il ne faut pas donner cet aliment à bébé. Quand c’est orange on peut commencer à donner l’aliment à bébé et quand c’est vert c’est idéalement à ce moment qu’il faudrait commencer à donner l’aliment à bébé.

Certains pédiatres recommandent de commencer la diversification vers 4 mois, d’autres pas avant 6 mois. Le mien m’a dit 5 mois, d’après le tableau c’était possible, on a donc commencé à 5 mois.
En fait il semblerait que retarder la diversification alimentaire éviterait l’apparition d’allergie chez les enfants. Mais si ni vous, ni votre conjoint n’êtes allergiques (pas uniquement au niveau alimentaire) alors vous devriez pouvoir commencer à diversifier à partir de 4 mois.
Si au contraire l’un de vous est allergique à quelque chose, il est plutôt recommandé d’attendre 6 mois.
Quoi qu’il en soit, demandez toujours l’avis de votre pédiatre avant de commencer la diversification alimentaire de bébé.

Comme je voulais autant que possible faire moi-même à manger pour mon bébé je n’ai acheté que très peu de petits pots industriels. J’envisage d’ailleurs de faire par la suite un article sur ces derniers parce que j’ai vraiment été médusée quand j’ai lu la composition de certains petits pots !
Alors non je ne suis pas anti-petits pots, mais je pense qu’il y a du tri à faire dans ce qui nous est proposé en grande surface pour nourrir bébé.
Pour mieux choisir je vous ferai donc un petit topo là-dessus plus tard.

Pour bébé je me suis donc équipée afin de lui concocter de bonnes petites purées.
Si vous êtes aussi intéressées pour faire à manger pour votre enfant sachez qu’il vous faudra des fruits et légumes bien frais afin qu’ils n’aient pas perdu trop de vitamines.

combirepas

Session cuisine pour bébé

Niveau matériel vous n’êtes pas forcément obligée d’investir dans un robot spécial bébé qui coûtent souvent très cher. Au cas où quelqu’un peut vous le prêter profitez-en mais ce n’est pas un achat 100% nécessaire.
Pour la cuisson : elle peut se faire à l’eau mais c’est bien mieux à la vapeur, toujours pour conserver un maximum de vitamines. Optez donc pour un panier vapeur ou votre cocotte-minute.
Ensuite pour mixer l’idéal est un mixeur avec cuve / bol, qui mixe bien finement mais vous pouvez aussi très bien utiliser un mixeur plongeant ou un moulin à légumes manuel.

potsaventreducQuestion conservation, je vous conseille de faire de grandes quantités et de congeler ensuite. Ainsi chaque soir je sors du congélateur un pot de légumes, un pot de compote et je mets le tout au frigo. Ca décongèle tranquillement jusqu’au lendemain.
Pour cela la solution la moins chère consiste à recycler des pots de yaourts en verre avec couvercle en plastique ou de garder les petits pots que vous avez achetés dans le commerce pour y mettre ensuite vos propres purées.
Moi j’ai en plus acheté des pots en plastique spéciaux pour la conservation des aliments de bébé. Dans ce domaine vous en trouverez beaucoup de sortes différentes. Moi j’ai opté pour les pots AVENT car ils ont à mes yeux plusieurs avantages : les pots vides s’empilent pour faciliter le rangement avec un gros gain de place, le couvercle se visse alors pas de risque de fuite dans le sac, ils sont sans BPA, ils passent au micro-ondes, au congélateur et au lave-vaisselle et le rapport qualité-prix est excellent.
Bon ils ont quand même aussi un inconvénient : comme ils sont en plastique transparent les légumes oranges laissent des traces de leur passage.

Pour les légumes, l’idéal est de les utiliser bien frais (pas plus de 2-3 jours dans le réfrigérateur) mais vous pouvez aussi utiliser des légumes surgelés.
Cela vous permettra de proposer une grande variété de légumes à votre bébé en toute saison. N’hésitez donc pas à faire le plein de légumes frais et congelez-les ensuite en portions de 500g par exemple, coupés en morceaux grossiers. Certains légumes ont besoin d’être blanchis avant congélation (haricots verts par exemple) et d’autres non (comme le potiron).
Il est aussi possible d’utiliser les légumes surgelés qu’on trouve dans le commerce, mais dans ce cas veillez bien à ce que le sachet ne contienne QUE des légumes (pas de sel, pas de matière grasse ou je ne sais quel autre additif).


A titre informatif uniquement, puisque ma façon de faire n’est pas forcément LA bonne façon (bien que je doute de plus en plus qu’il en existe une), voici mois par mois comment nous avons diversifié l’alimentation de bébé à la maison (les quantités données sont purement indicatives, il ne faut pas rationner un bébé ni le forcer à manger, c’est en observant votre enfant que vous saurez s’il a encore besoin de manger ou non, n’hésitez pas non plus à demander conseil à votre pédiatre) :

- 5 mois :
Introduction progressive des légumes : d’abord en bouillons avec lesquels je reconstitue le lait en poudre, puis en purées très liquides que j’ajoute dans le biberon (2 à 3 cuillères à café).
Je donne des légumes au biberon du midi et du soir (à ce moment il fait déjà 4 repas par jour).
Je ne donne jamais plus d’un nouveau légume à la fois et quand j’introduis un nouveau légume je le lui donne 2-3 jours d’affilé. Cela me permet de voir de quelle façon il tolère ce nouveau légume.
J’ai commencé avec des légumes « doux » pour ne pas qu’il rejette le biberon : carotte, fenouil, courgette …
Ensuite, quand j’ai vu que ça passait bien dans les biberons j’ai commencé à utiliser la cuillère (pensez à prendre une cuillère en plastique, plus douce pour la bouche de bébé) et je donnais chaque jour 40 g de légumes le midi en plus du biberon et 40 g de fruits au goûter, en plus du biberon également.
Comme mon petit loup avait toujours très faim à l’heure du repas et se montrait impatient, je commençais par lui donner le biberon, puis le petit pot. Vu qu’il n’y avait qu’une petite quantité de fruits ou légumes il finissait toujours.

A savoir : si votre enfant semble ne pas apprécier un aliment, n’inistez pas, proposez lui autre chose et essayez à nouveau cet aliment quelques jours plus tard. Il semblerait qu’au bout de 7 – 8 tentatives les enfants finissent par accepter des aliments qu’ils refusaient auparavant.

- 6 mois :
A ce moment mon petit loup savait mieux utiliser la cuillère et se montrait moins impatient à l’heure des repas. On a donc augmenté les doses pour passer à 80 g de légumes le midi et 80 g de fruits au goûter.
Toujours 4 biberons par jour : dans celui du matin on a commencé à ajouter des céréales sans gluten (Nestléen fait quelques unes sans gluten et sinon la marque Babybio est très bien aussi mais il y a moins de choix de saveurs), ceux du midi et du goûter ont vu leur quantité diminuer (forcément vu que bébé mangeait + de fruits et légumes à ces repas) et le biberon du soir a quant à lui augmenté en quantité.

- 7 mois :
2 grands changements :
– on a introduit la viande dans l’alimentation à raison de 10 g dans les légumes du midi
– on a remplacé le biberon du midi et du goûter par des laitages.
Pour la viande j’ai choisi d’utiliser la gamme P’tit pot de Nestlé. Les seuls à proposer des pots de viande uniquement. Ca me rassurait car j’avais peur de ne pas mixer assez finement la viande et que bébé s’étouffe. Il existe 4 variétés (poulet, jambon, veau et nouveau de la dinde) en pots de 80g. A l’ouverture du pot je prélève 10g pour le repas du jour et ensuite je congèle le reste du pot dans des bacs à glaçons en faisant des portions de 10g. Ainsi à chaque repas je n’ai qu’à ajouter un « glaçon » de viande au pots de légumes que j’ai préparé.

ptitpotviandePour les laitages je prends uniquement ceux au lait infantile, que l’on trouve au rayon bébé et qui se conservent à température ambiante. Comme mon petit loup n’est pas un gros mangeur, je privilégie les petits formats (50g).
A ce stade il mange donc : 1 biberon avec des céréales le matin (avec ou sans gluten) / 1 pot de 80 g de légumes + 10 g de viande + 1 petit laitage aux fruits le midi / 1 pot de 80 g de fruits + 1 petit laitage nature ou vanille au goûter / 1 biberon avec des céréales le soir.

- 8 mois :
On a introduit le poisson et les crèmes dessert dans l’alimentation de bébé qui semble aimer ça.
Pour le reste, après des périodes difficiles où il a commencé à refuser les compotes, puis les yaourts on a finalement réussi à lui en faire manger à nouveau à force de patience et aussi parce qu’on a essayé tout ce qu’on pouvait pour y arriver (mais je ne vous cache pas que parfois, quand on met 3/4 d’heure pour lui donner 100g de goûter c’est fatiguant !)
Au final, comme il continue à grandir et à grossir (moins qu’avant c’est sûr) on s’est résolus à lui donner de plus petites portions au goûter.
Le midi il mange donc toujours les mêmes choses et dans les mêmes proportions et au goûter on est finalement passés à 40g de compote + 50g de crème dessert (vanille, chocolat, caramel, biscuit ou encore riz au lait ou semoule au lait).
Par contre il boit de plus gros biberon le matin et le soir (30 mL de plus à chaque repas).
recettesbebeA suivre …

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/petite-aide-pour-la-diversification-alimentaire-de-bebe/

Le livre qui a sauvé nos nuits

Avec l’arrivée de Bébé on s’attend à ce que nos nuits soient un peu agitées durant quelques semaines (pour les plus chanceux) ou plutôt quelques mois.
D’après mon pédiatre il ne faut pas s’attendre à ce qu’un bébé fasse ses nuits avant qu’il n’ait atteint 5 à 6 kgs. Ca peut arriver mais c’est assez rare. Avant cela il n’a pas assez de réserves pour tenir une nuit entière.
Ayant eu une petite crevette de tout juste 2kg300 à la naissance déjà on savait qu’il ne ferait pas ses nuits avant les 3 mois. Rajoutez à cela qu’on nous avait dit à la maternité (puis encore à la maison avec les sages-femmes à domicile) qu’on devait le réveiller toutes les 3 – 4 heures la nuit pour lui donner à manger. Forcément Bébé avait pris l’habitude de se réveiller la nuit pour manger.

Au final, je voyais la fin de mon congé de maternité qui approchait à grands pas et j’avais un bébé sui se réveillait toujours 1 à 2 fois par nuit.
Autre souci et pas des moindres, j’avais un bébé qui ne faisait quasiment pas de siestes en journée. Ou bien il dormait longtemps mais sur nous, en écharpe, mais à la longue c’est quand même usant.

Il nous fallait donc une solution pour :
1) réussir à lui faire faire de bonnes siestes ailleurs que sur nous en journée
2) l’amener petit à petit à dormir toute la nuit.

Bien sûr j’ai eu droit au conseil que tout le monde connait : « Laisse-le pleurer, ce sera dur quelques nuits mais après tu verras il dormira des nuits entières ».
Je ne juge pas ceux qui m’ont donné ce conseil mais impossible pour moi de le laisser s’égosiller jusqu’à ce qu’il s’endorme de fatigue. Même en allant le voir régulièrement.  Je suis peut-être trop mère-poule à ce niveau mais tant pis.
J’ai pas mal surfé sur le net à la recherche d’un remède miracle et puis un beau jour : je l’ai trouvé !

Le livre d’Elisabeth Pantley : « Un sommeil paisible et sans pleurs – Aider en douceur son bébé à dormir toute la nuit ».

Rien que le titre déjà je sentais que ça allait bien se passer. D’après ceux qui l’avaient lu c’était top. Je l’ai donc immédiatement acheté et sitôt reçu, sitôt commencé !

sommeilpaisiblesanspleurscrea

Ce que j’ai aimé :
- pour une fois un livre pour les mamans qui n’est pas moralisateur, complètement déculpabilisant même
– j’y retrouvais un principe qui m’est important comme dit plus haut : ne pas laisser pleurer son bébé
– des solutions personnalisables : l’auteur ne nous dit en aucun cas « Il faut faire comme ci » ou « Il faut faire comme ça« . Elle propose plusieurs idées, selon les cas, à combiner selon nos besoins personnels. On y retrouve des idées connues (instaurer un rituel au moment du coucher) et d’autres plus originales mais vraiment bien pensées.
– ça fonctionne pour les siestes en journée ET pour la nuit
– on y retrouve des explications claires sur le sommeil de Bébé : comment fonctionne le sommeil chez un enfant ? quels sont les besoins (repères en fonction de l’âge) en sommeil de mon enfant ?
– le livre est facile à lire (quand on est fatigué c’est important !)
– c’est le livre d’une mère et ça aussi ça compte car elle aussi elle a vécu ces moments difficiles des nuits coupées (voire blanches) et comment on se sent dans ces moments-là

Bref, c’est devenu ma Bible au moment où Bébé avait du mal à dormir et ça nous a vraiment bien aidés.

D’accord il faut le temps de lire le livre. Mais il n’est pas très long et puis si on sait que nos nuits seront sauvées ça motive quand même !

Par contre ça demande une certaine rigueur. Moi je l’ai fait en étant encore en congé de maternité mais sinon essayez pendant vos vacances ce sera plus facile.
En effet il faut prendre le temps de faire une évaluation initiale puis établir un plan de sommeil qui regroupe les idées qu’on a sélectionnées dans le livre et le mettre en application durant 10 jours avant de l’évaluer et au besoin réajuster.

Mais au final ça marche et l’auteur le dit bien dans son livre. Puisqu’elle a mené l’expérience avec des mamans volontaires pour suivre son programme elle a pu constater que :
- au bout de 10 jours de plan personnel de sommeil 42% des bébés faisaient leur nuit
– au bout de 20 jours il y en avait 53%
– et au bout de 60 jours il y en avait 92%.

Chez nous au bout de 10 jours d’application du plan de sommeil c’était réglé (notre plus gros souci étant les difficultés d’endormissement en journée). Par contre je garde toujours précieusement ce livre !

Petite précision toutefois, il faut savoir que scientifiquement on considère qu’un bébé fait ses nuits quand il dort 5 heures d’affilé. Et comme je l’ai dit au début de cet article il ne serait pas judicieux d’utiliser ce livre sur un nouveau-né de moins de 2 mois (voire 3 selon le poids) car de toute façon à ce stade le bébé n’a pas assez de réserves pour tenir toute une nuit.
Par contre dès la naissance ce livre peut vous être utile pour faciliter l’endormissement de Bébé.

Bref, un excellent livre que je recommande à toutes les mamans fatiguées qui aimeraient voire leur bout de chou dormir un peu plus pour pouvoir elles aussi se reposer.

sommeil

Quoi de plus attendrissant qu’un enfant endormi ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/le-livre-qui-a-sauve-nos-nuits/

Là où tout commence…

Là où tout commence ce n’est pas quand bébé arrive. C’est bien avant qu’il ne pointe le bout de son petit nez, à peu près 9 mois plus tôt quand on apprend que l’on va être parents.
Mais qu’est ce qui commence au juste ? La ronde incessante de bonheurs, découvertes mais aussi toutes les questions et angoisses qui vont avec. Surtout quand il s’agit d’un premier enfant.
On veut le meilleur pour lui mais c’est loin d’être facile de faire des choix. Le mieux c’est encore de discuter entre mamans pour savoir comment ça s’est passé chez les autres, pouvoir choisir entre ce qui est utile et ce qui est superflu.
C’est pourquoi j’ai choisi de créer ce blog.
Dans mon idéal j’aimerais que mes lectrices (ou lecteurs sait-on jamais!) participent à son développement en apportant leurs témoignages, expériences, tests de produits.
N’hésitez donc pas à me contacter par mail via le lien en bas dans la colonne de gauche ou directement à quotidiendemaman@orange.fr pour m’envoyer vos suggestions d’article, avec ou sans photo.
De même si un sujet vous questionne en particulier vous pouvez aussi m’envoyer votre question et je tâcherai de faire un article pour y répondre ou sinon je lancerai un appel sur le blog pour que quelqu’un puisse vous aider.

En bref ce blog se veut convivial, plein d’échanges et d’entraide alors je compte sur vous !

A très vite avec un premier article !

 

Avatar102013cadre

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/la-ou-tout-commence/

Ma guirlande lumineuse par La Case de Cousin Paul

En ce moment je suis en pleine période d’envies déco. Après m’être attaquée à mon balcon j’en arrive à la chambre de Bébé.
Pour l’instant on ne peut pas dire qu’elle soit vraiment décorée. Il y a bien 2 ou 3 choses ici où là pour essayer de rentrer dans le thème que j’aimerais (à savoir la savane) comme : un porte-manteau, une parure de lit, un joli miroir fait par mon amie Petite Et Laine et des rideaux et peintures dans les tons assortis.

J’aimerais aussi acheter un tapis mais pour l’instant on ne peut pas vraiment dire que j’aie le budget pour (surtout après avoir claqué une bonne partie du budget du mois dans le revêtement du balcon et l’autre chez le garagiste …).

Du coup je me suis rabattue sur les luminaires, beaucoup plus abordables.
J’avais pour optique d’acheter une jolie lampe de chevet esprit savane à mon loulou. Mais il y a quelques jours, en allant le chercher chez sa nounou, je suis passée devant un restaurant qui avait mis de jolies guirlandes lumineuses le long de ses vitrines. Des boules de toutes les couleurs, assemblées en guirlande et suspendue à la verticale.
Il y en avait quelques unes, espacées d’environ 1 m tout le long de la baie vitrée.
J’ai tout de suite eu envie d’acheter le même genre de chose pour la chambre de bébé !

Ni une, ni deux j’ai foncé sur le net pour voir qui pouvait vendre ça, à quel prix et dans quelles couleurs.
J’ai trouvé principalement 2 marques. Une première en Belgique que je n’ai pas retenue par manque de disponibilité des coloris souhaités et la 2ème dont je vais vous parler maintenant : La Case de Cousin Paul !

casecousinpaul2La Case de Cousin Paul c’est l’idée de 2 français partis en Thaïlande et revenus avec plein de boules de toutes les couleurs. Vu le succès remporté par ces boules dans leur entourage ils ont décidé de monter leur entreprise (en lui donnant le nom de leur fils, Paul) et de vendre les fameuses boules qui aujourd’hui sont toujours fabriquées dans les ateliers en Thaïlande.

Qu’est-ce que c’est que ces boules alors ?
Il s’agit de boules de 7 centimètres de diamètre en fil de polyester encollé. Elles sont fabriquées à la main et existent dans 50 coloris ! Le plus dur est encore de choisir !
Vous pouvez en effet composer vous même votre guirlande en choisissant les coloris qui vous plaisent parmi toute la palette.
Il existe 3 tailles de guirlandes :
– 20 boules (1m40) pour 22€
– 35 boules (2m40) pour 32 €
– 50 boules (3m50) pour 42 €
Et 4 couleurs de fil électrique : transparent, blanc, noir ou rouge.
Tant de possibilités ça donne le tournis !

cousinpaulguirlandeSi jamais vous n’arrivez pas à vous décider vous pouvez aussi opter pour un coffret : il en existe 5 ou 6 par saison, au même prix que les guirlandes à composer soi-même.
Vous pouvez également choisir un coffret déjà assemblé (cela permet aussi de faire travailler des personnes handicapées) mais il faut savoir qu’ils se limitent à des guirlandes de 20 boules, pour un prix de 26€50.

Et puis si vous devenez complètement addict n’hésitez pas à craquer aussi pour une suspension : là aussi il existe des grosses boules de différentes tailles à accorder selon vos envies.

Pour ma part j’ai opté pour une guirlande 30 boules dans la chambre de mon P’tit Loup : couleurs vert anis, orange clair, jaune clair et lin. En 30 boules elle va du sol au plafond, diffuse une jolie lumière tamisée : idéale pour mettre bébé au lit le soir !

casecousinpaul1La guirlande est livrée démontée mais elle est vraiment très facile à assembler : un coup de ciseaux dans le petit trou, on glisse la lampe dedans (ne pas hésiter à forcer un peu, la boule se remet facilement en place après) et le tour est joué !

J’ai tellement aimé que j’en ai prise une pour notre chambre aussi !


Allez y faire un tour :

www.lacasedecousinpaul.com

Ou en boutique : Nice, Nantes, Lille, Lyon, Paris, Barcelone

cousinpaul2cousinpaulcombi

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/ma-guirlande-lumineuse-par-la-case-de-cousin-paul/

Page 23 sur 23« Première page101920212223