Vous aimez les surprises ?

Marre de devoir dépenser des fortunes pour habiller vos enfants ?

Marre de voir des cartons de vêtements trop petits mais presque neufs encombrer votre maison ?

Suivez mon blog et ne manquez pas une belle surprise lundi 26 août ! ;-)

nuagePATATAM250

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/vous-aimez-les-surprises/

Comment on a amorcé un sevrage forcé de la tétine

La tétine … un vaste sujet de débat ! Il y a ceux qui sont pour, ceux qui sont contre et ceux qui comme nous se disent « On verra bien. ».
Et on a vu ! On a vu qu’à 3 semaines, alors qu’on avait tout essayé pour le calmer, notre enfant s’est finalement apaisé rapidement avec une tétine dans la bouche.
Ainsi, depuis ce jour elle est devenue notre alliée même s’il faut se rendre à l’évidence elle a commencé à prendre beaucoup de place dans notre vie !
Au début elle servait uniquement pour la nuit. Puis on a commencé à la donner aussi pour les siestes, puis en voiture, et finalement un peu tout le temps quand le besoin s’en faisait sentir.
Je ne sais pas si c’est nous qui avons faibli ou bien si c’est bébé qui est devenu accro à ce bout de silicone et de plastique mais en tout cas notre sérénité tenait à ça.
J’ai envie de dire « Tant pis« , notre enfant n’est sans doute pas le premier ni le dernier à avoir eu une tétine et ça n’a pas empêché les autres de bien grandir.

tetineMais les mois passants on s’est retrouvés avec un petit bonhomme qui prenait non pas une, mais 2 tétines pour dormir (il a même cherché à en prendre une 3ème …). Et puis il a commencé à vouloir parler et autant dire que c’est déjà pas facile de le comprendre alors avec une tétine dans la bouche : bon courage !
J’ai voulu la lui laisser uniquement pour les siestes et la nuit mais dès qu’il la voyait il la réclamait, pleurait, criait … moi, faible, je la lui donnais… Je n’ai pas pour habitude de céder à ses caprices mais là je me disais « A quoi bon, ce n’est pas si grave, il y en a des plus grands qui ont encore une tétine. »

J’aurais pû me dire que les vacances seraient l’occasion d’amorcer le sevrage tétine plus sereinement. Quand on est moins fatigués on tient mieux ses positions.
Mais en fait ça ne s’est pas du tout passé comme ça…

En fait il faut savoir qu’on a un p’tit bonhomme qui jette beaucoup : ses jouets, ses couverts, des cailloux … et la tétine bien sûr !
On a passé nos vacances dans un mobil-home et là notre loulou a trouvé un super jeu. Il y avait un espace d’environ 4 cm entre le mobil-home et la terrasse. Un trou dans lequel il a vite entrepris de jeter tout ce qui y passait : petites voitures, playmobils et … la tétine.
Le tout pas vraiment facile à récupérer puisqu’il fallait aller ramper sous la terrasse pour aller rechercher tout ça. Autant dire qu’on n’avait pas envie de le faire tous les jours !
Pour essayer de lui faire comprendre on l’a envoyé (avec son père, on n’est pas non plus des monstres!) sous la terrasse pour aller rechercher ses affaires (après une nuit sans tétine quand même).
Il y est allé ! Hésitant c’est sûr mais il a dû comprendre que c’était pour lui la seule façon de récupérer sa précieuse tétine.

On a cru que ça le calmerait. On a été bien naïfs ! Quoique … finalement il a remis plein de choses sous le mobil-home mais jamais la tétine !

Non la tétine a fini ailleurs. Dans un endroit plus original !
On est allés visiter un zoo. Loulou sur mes épaules pour bien voir les animaux. On passait un bon moment devant les « chachat » (comprenez les pandas roux) quand tout à coup, sans que j’ai eu le temps vraiment comprendre ce qu’il se passait, la tétine s’est retrouvée dans l’eau … dans l’enclos des pandas !
Et mon p’tit loup de me réclamer « tétiiiii, tétiiiiiii!« . Ah oui mais là c’est plus possible bonhomme !

pandaroux

Le panda roux, heureux possesseur de la fameuse tétine

Pour le coup on en a eu vraiment ras le bol de cette tétine qu’on passait notre temps à chercher, à ramasser, à acheter aussi ! Entre celles perdues et celles abîmées j’en ai acheté un sacré paquet ! Et les attaches ne servent à rien, même les plus solides il arrive à les détacher (la dernière en date a d’ailleurs fini avec la tétine dans l’enclos des pandas roux…)
Bref on a décidé que ce jour serait le dernier jour avec tétine et que désormais on la garderait uniquement pour dormir.

On aurait aussi pû lui retirer pour dormir car après tout il fini toujours par s’endormir mais s’il se réveille et qu’il n’a pas la tétine il ne se rendort pas. Alors là on pense surtout à nous et à notre besoin de sommeil à nous. Se faire réveiller à 6h parce qu’il n’y a plus de tétine : bof ! Nos grasses matinées jusqu’à 8h sont trop précieuse pour qu’on s’attaque à ça maintenant.

On lui a donc expliqué notre ras le bol de toujours devoir chercher les tétines, que là il avait dépassé notre limite de tolérance et que dorénavant la tétine ce serait au lit un point c’est tout.
Il a râlé … mais pas tellement en fait. Tant mieux !

Et finalement après une semaine de tétine juste au lit je trouve que ça s’est étonnamment bien passé ! Le matin au réveil je la lui laisse un peu, le temps qu’il émerge vraiment. Ensuite je lui demande de me la donner et je la remets dans le lit en expliquant qu’il la retrouvera au prochain dodo.
Il râle parfois un peu mais ça ne dure vraiment pas. Il passe très vite à autre chose.
La journée il la réclame parfois. Dans ce cas pareil, je lui explique qu’il la retrouvera quand il ira au lit. Ca s’arrête là.
Au moment de se coucher il se jette sur sa tétine dès que je le mets dans son lit, mais pour la journée je crois qu’en fait s’il ne la voit pas, il n’y pense pas trop.
Avant on avait des tétines un peu partout dans l’appart. Forcément il les laissait traîner partout et on ne les retrouvait pas toujours. Alors dès qu’il en voyait une : hop, dans la bouche !

Maintenant quelle joie de ne plus avoir à chercher partout ces fichues tétines avant d’aller au lit. On sait qu’elle attend bien sagement dans le lit !

Et puis au moins ça lui laisse la bouche libre pour parler. Lui qui semble être en plein dans une phase de développement du langage ça aurait été dommage d’être « handicapé » par ça.

On a juste dérogé à notre règle pour le trajet du retour des vacances. 6 heures de route sans tétine pour le moment c’était pas possible. Du moins si on ne voulait pas arriver avec la tête comme une pastèque !

Et chez vous, tétine ou pas tétine ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/comment-on-a-amorce-un-sevrage-force-de-la-tetine/

L’âge du « non »

-  » Chéri, tu veux manger ?  »
–  » Non ! »

– « Maman, caca ! »
–  » Tu veux aller sur le pot ? »
–  » Non ! »

–  » Chéri, c’est l’heure du dodo ! »
–  » Non ! »

–  » Allez, c’est l’heure de rentrer ! »
–  » Non ! »

–  » Ouvre la bouche s’il te plaît. »
–  » Non ! »

– « Arrête de sauter sur le canapé ! »
–  » Non ! »

–  » Tu viens avec Maman ? »
–  » Non ! »

etc, etc …

Pffffff, il me fatigue en ce moment ! Heureusement il fini toujours par obtempérer (en râlant plus ou moins!).

Et par contre :

–  » Chéri tu veux un gâteau ? »
… devinez ….
– « Ouiiiiiiiii !

Ralala ….

non

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/lage-du-non/

On a testé : le parc Bagatelle (Merlimont – 62) …

… avec un enfant de moins de 2 ans (et de 80cm … si, si, ça a son importance vous allez voir !)

Cet été on a voulu changer un peu nos habitudes. Au lieu de partir en vacances dans le Sud comme on le faisait auparavant, on a décidé d’aller voir ce qui se passait dans le Nord (enfin surtout parce que c’était plus près de chez nous !)

On est partis en Picardie au Crotoy. Une très jolie ville de la baie de Somme !
Et puis comme on cherchait des activités à faire avec notre loulou de 21 mois on est tombés sur un dépliant du parc Bagatelle à Merlimont. On avait 40 minutes de route depuis notre camping, c’est convenable.
Sur le dépliant on voit que pas mal d’attractions sont accessibles à notre p’tit bout de 80 cm donc. Oui car pour les attractions c’est la taille qui compte et pas l’âge.
On a compté 13 attractions faisables pour nous, mais sachez que la 1ère barre limite pour les tailles c’est 85 cm. Vous pouvez consulter la liste des attractions ainsi que les limites de taille associées sur le plan du parc.

logoOn ne savait pas comment notre p’tit loup allait réagir dans les attractions (il n’avait en tout et pour tout fait que 2 tours de manège avant ça) mais on s’était dit que ça nous ferait une jolie ballade. Pas donnée la ballade quand même …. à 22€50 / adulte (gratuit pour les moins de 1m, et 19€50 de 1m à 1m45) on espérait quand même qu’il veuille bien faire quelques manèges !

A l’arrivée, première (mauvaise) surprise, le parking est payant : 5€… Bon ben on ne va pas faire demi-tour pour ça mais on apprécie moyennement.

Ca commence pas terrible car à peine entrés dans le parc on est assaillis par les photographes du parc qui nous harponnent pour nous prendre en photo (photo qui vous sera proposée à la vente à 6€ à votre sortie du parc le soir…)
On a réussi à esquiver ! Merci mais nos photos on peut les faire nous même !

Ensuite ça va mieux, on se ballade dans le parc, on passe devant diverses attractions qui fascinent notre loulou. Il faut dire que ce n’est pas un téméraire. Il préfère de loin observer plutôt que d’agir ! Il lui faut souvent de longues minutes (dizaines de minutes même !) avant de se lancer lui aussi !

1ère attraction : le petit train
On fait le tour du parc (on peut aussi choisir de descendre dans une des autres gares – 3 en tout) ce qui nous permet de voir un peu ce qui nous attend.
Loulou adore ! Même si au début il ne semble pas rassuré par le bruit du train il finira par crier gaiement « tchoutchou » sur la fin du trajet et même à ne plus vouloir descendre du train.
Dommage quand même que sur une partie du trajet on ait longé la route, rien à voir de ce côté là …

2ème attraction : les bateaux à pédales (des pédalos en fait).
Là de nouveau on est déçus. Il est quasiment 12h30 quand on y arrive et pourtant l’attraction ne fonctionne qu’à moitié. La plupart des pédalos ont pris l’eau durant la nuit (pluie) et malgré l’heure avancée ils n’ont toujours pas été vidés ce qui les rend inutilisables.
On attend…, on attend.., on songe à partir …, le personnel du parc met du temps à agir mais finalement les pédalos se vident et peu à peu la file d’attente avance enfin ! Après 30 minutes d’attente nous voilà sur l’eau, loulou avec son petit gilet de sauvetage, et on pédale. Petite ballade tranquille, il semble apprécier. Tant mieux, on a décidé de commencer doucement.

On est ensuite partis pique-niquer et là je regrette le peu d’intérêt accordé aux aires de pique-nique. Elles ne sont pas très bien placées, les tables et bancs sont assez sommaires et il faut chercher pour trouver une poubelle aux alentours (malgré tout, pas de déchets au sol).
On se dépêche pour pouvoir arriver à temps au spectacle d’otaries … trop tard, il est complet !

Direction l’univers des plus petits pour découvrir les attractions qu’il propose !
Il y a peu de monde dans cette zone, c’est super !
Par contre on se rend vite compte que toutes les attractions ne tournent pas … Hé oui car pour les tout petits il y a un personnel du parc qui gère 2 attractions, qui tournent donc … en alternance. D’accord il n’y a pas beaucoup de monde mais quand même ! Quand on pense qu’à notre entrée dans le parc il étaient 5-6 à nous « sauter dessus » pour faire les photos (et au moins autant pour les vendre à la sortie), pourquoi ne pas mettre ces personnes aux attractions des plus petits ?
On teste le Tortillard (l’équivalent de notre petit train dont j’ai parlé plus haut) et loulou adore … tant que le train est à l’arrêt ! En effet aussitôt ce dernier a-t-il démarré qu’il est effrayé par le bruit et se met à hurler. La dame qui gère le train le confie gentiment à une autre maman qui le console jusqu’à la fin du tour.
Il n’a pas rechigné à y retourné avec nous mais n’a pas voulu y aller seul.

LeTortillard

Le tortillard (Photo : e-coasters.com)

Ca complique un peu la suite car dans les autres manèges nous ne pouvons pas monter avec lui (alors qu’on m’avait dit au téléphone qu’on pouvait monter avec les enfants dans TOUTES les attractions réservées aux plus petits…)
Il prend quand même plaisir à regarder les autres s’amuser et il n’aurait peut-être pas manqué grand chose pour qu’il aille dans le train des petits cochons (mais après l’avoir regardé tourner pendant près d’une demie heure nous on en avait un peu marre).

lespetitscochons

Les petits cochons (Photo : tripadvisor.fr)

En plus des attractions sur le plan il y a aussi 2 structures de toboggans.
Et puis on a aussi voulu lui faire tester la structure gonflable réservée au + de 85 cm car il n’y avait personne dedans. On a vite compris pourquoi personne n’était dedans : gros manque d’entretien ! La structure était pleine de l’eau de la pluie de ces derniers jours, des feuilles mortes, de la terre : IMPRATICABLE ! Et rien pour le signaler à l’entrée !

petiteroue

La petite roue – nouveauté 2013 (Photo : tripadvisor.fr)

Après il a fallu faire un tour au coin nurserie. Tant mieux il est à côté de l’espace tout petits ! Mais là je suis déçue, c’est froid, terne, même les nurseries des aires d’autoroute sont plus gaies !
La poubelle à ouverture automatique ne fonctionne pas vraiment, on doit s’y reprendre à 10 fois pour l’ouvrir.
Mais point positif il y a encore des plans à langer jetables pour recouvrir le matelas à langer.

Turtles

Les turtles (Photo : e-coasters.com)

Vers la nurserie se trouvent 2 piscines à boules : une pour les tout petits et une pour les plus grands. Là je suis bien contente qu’ils aient séparé les 2 car chez les plus grands c’est très agité !
Le p’tit loup qui adore les balles se dirige droit dedans et là je crois que ça a été son attraction favorite ! Rires explosifs et bonne humeur à gogo, il en redemandait et ne voulait plus sortir.

P1100798On y reste bien 20-30 minutes avant de l’arracher de force pour aller assister à la 2ème (et dernière) représentation du spectacles d’otaries mais une fois de plus et alors qu’on est arrivé 15 minutes avant le début de la représentation cette fois, c’est complet …
Mais il faut y être combien de temps en avance pour avoir une chance de le voir ce spectacle ?!? On est vraiment déçus!

On décide alors d’aller tester le carrousel. Il semble un peu vieux et pas très entretenu. Est-ce pour faire vintage ou simplement par manque d’entretien ? Toujours est-il qu’on y passe un bon moment, il n’y a pas d’attente en plus !

Ensuite direction le monorail : loulou a apprécié la ballade, nous bof, le parcours n’est pas terrible et on passe au-dessus des hangars.
L’avantage c’est qu’il nous permet de voir de haut quelques animaux du cirque.

La journée se termine, on mange une glace à l’italienne (2€80 c’est correct) avant de repartir (et de se faire assaillir par les vendeurs de photos !)

Au final on a été contents de cette journée car on a passé un bon moment en famille et on a vraiment été ravis de voir notre loulou émerveillé devant tout ce qu’il voyait.
Mais pour nous en tant qu’adultes on reste un peu sur notre faim. Les attractions à sensation ne nous ont pas manqué (il y en a mais on ne les a pas testées). Non ce qui nous a manqué c’est le manque de soin apporté à l’aspect paysager du parc.
Il y a quelques jolies zones fleuries mais la plupart du temps les espaces verts semblent à l’abandon, c’est très dommage !
Il faut dire qu’on a en comparaison le parc d’attraction le plus proche de chez nous (Europa Park) qui est certes plus grand mais dans lequel on voit bien que chaque détail est soigné.
De plus certaines attractions semblent vraiment dater et auraient besoin d’un petit coup de frais. Ca aussi c’est dommage…
Et puis ce spectacle d’otaries impossible à voir c’est décevant…

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/on-a-teste-le-parc-bagatelle-merlimont-62/

Le mystère des disparitions inexpliquées enfin résolu !

Mon P’tit Loup est en vacances. En vacances sans nous car nous on travaille mais ça ce sera le sujet d’un autre article ;-)
Pour ne pas trouver le temps trop long en son absence j’en profite donc pour faire tout ce que je ne peux pas faire quand il est avec moi. Ce qui se résume en fait à faire le grand tri dans tous les placards / armoires / tiroirs de l’appartement et du garage.
Quelques virées à la déchetterie vont s’imposer !

Et puis j’ai aussi décidé d’en profiter pour faire un tri, plus que nécessaire là aussi, dans ses jouets.
En particulier dans son chariot à jouets dans lequel s’entassent depuis plusieurs mois les jouets qu’on lui a offert … depuis sa naissance !

Alors j’ai trouvé pas mal de jouets à ranger mais aussi tous un tas de choses qui n’ont rien à faire là et en particulier : mes PINCES a LINGE !!!!
Et oui, le P’tit Loup est accro aux pinces à linge, dès qu’il les voit il les veut pour jouer avec. J’ai beau les ramasser il en manque toujours et petit à petit je n’ai presque plus rien pour étendre mon linge.

P1100776

Ce n’est plus un coffre à jouets, c’est une malle aux trésors !!!

Et puis avec tout ça j’ai aussi trouvé dans le chariot : des pailles (son autre lubie !), un pot de yaourt vide (et propre, ouf !), un petit pot, un moule à muffin, des moules à chocolat, ma lampe de poche …

Au moins ça me rassure, l’appartement n’est pas hanté par des esprits qui subtilisent en douce nos objets !
Par contre pas de nouvelles des chaussettes perdues par mon cher et tendre ….

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/le-mystere-des-disparitions-inexpliquees-enfin-resolu/

Comment protéger bébé de la chaleur ?

L’été est là et les vacances se profilent déjà.
Vous rêvez peut-être déjà à votre destination ensoleillée (et vu le printemps qu’on a eu c’est tout à fait compréhensible) et à vos journées à rêvasser au bord de la piscine ou sur la plage.
Mais si vous partez avec bébé il faudra aussi savoir le protéger du soleil et de la chaleur car les enfants en bas âge sont très vulnérables.
Alors pour ne pas que vos vacances virent au cauchemar, suivez ces quelques conseils avisés ! ;)

¤ Protéger bébé de la chaleur

bebechaleursoleilAfin d’éviter coup de chaleur et coups de soleil chez votre enfant il est prudent de prendre quelques précautions lorsqu’il fait chaud  :

– Faites porter à votre enfant des vêtements légers, de préférence en coton (qui laisse respirer la peau) et de couleur claire (car cela rientient moins de chaleur que les vêtements foncés).
Un body peut suffire et les jours de très forte chaleur n’hésitez pas à le laisser simplement en couche.

– Essayez autant que possible de maintenir un environnement frais à la maison : ouvrez les fenêtres pour aérer la nuit et/ou tôt le matin (dès que le soleil se lève la température grimpe en flèche !).
La journée, fermez volets et fenêtres. On peut être tenté de fermer le volet et ouvrir la fenêtre mais dans ce cas la chaleur entre quand même et vous perdrez vite tout le bénéfice du rafraîchissement de la nuit.
Vous pouvez utiliser un ventilateur dans la chambre de votre enfant mais dans ce cas le flux d’air ne doit pas être dirigé sur lui car il risque de prendre froid.
Par contre évitez l’air conditionné qui rend l’atmosphère plus sèche et qui provoque de trop grandes différences de température entre les pièces et l’extérieur. Si toutefois vous souhaitez en utiliser un dans la chambre de votre enfant pensez à humidifier l’atmosphère (en y mettant du linge à sécher par exemple) et laissez-le tourner avant de mettre bébé au lit (pensez à l’arrêter quelques minutes avant de venir coucher votre enfant).

Rafraîchissez bébé avec des linges humides, un brumisateur, pensez aussi à mouiller son chapeau car le fait de rafraîchir la tête fait baisser efficacement la température du corps.
Vous pouvez donner plusieurs bains par jour à votre enfant (mais un seul avec du savon sinon cela irrite la peau) : préférez de l’eau tiède (l’eau froide fait transpirer et laisse une sensation de moiteur).

Faire boire votre enfant aussi souvent que possible (surtout s’il n’est pas capable de demander à boire lui-même) : idéalement toutes les 1/2 heures, même s’il ne boit que de petites quantités à chaque fois.

– Privilégiez les sorties aux heures les moins chaudes de la journée : sortez avant 10 heures et après 16 heures. les rayons du soleil seront aussi moins directs et cela limitera le risque de coups de soleil.

– Il ne faut pas du tout exposer les enfants de moins de 6 mois au soleil et ensuite c’est crème solaire indice 50 minimum (à renouveler toutes les 2 heures et après chaque baignade). On est généreux sur la crème et on tartine bien tout morceau de peau qui dépasse des vêtements !
En bord de mer on pense à la crème solaire même par temps couvert car le sable et l’eau réfléchissent les rayons UV et peuvent causer des coups de soleil même s’il est bien caché.
Pensez aussi à mettre systématiquement un chapeau à bords larges (ou une casquette) à votre enfant et des lunettes de soleil de bonne qualité (norme CE et catégorie 4). Pour que bébé garde ses lunettes sur les yeux vous pouvez aussi acheter un élastique chez un opticien.
Sachez aussi que les parasols ne filtrent pas totalement les UV : vous pouvez éventuellement faire l’acquisition d’une tente anti-UV qui protègera encore mieux ou même acheter une combinaison ou un T-shirt anti-UV pour bébé.

– Lors de vos sorties pensez à mettre une serviette éponge ou une housse spéciale sur le siège auto ou dans la poussette pour que votre enfant transpire moins que sur tissu synthétique. A savoir qu’il existe aussi des housse anti-transpirantes
Evitez le porte-bébé quand il fait très chaud : vous aurez trop chaud et votre enfant aussi, au final c’est plus désagréable qu’autre chose dans cette situation.
En voiture pensez aux pare-soleil et faites attention aux sangles du siège qui peuvent être brûlantes (et les boucles en métal encore plus !).
Quoi qu’il en soit ne laissez JAMAIS, même pour quelques minutes, votre enfant seul dans la voiture quand il fait très chaud. La déshydratation peut survenir très rapidement, d’autant plus vite que l’enfant est petit.
Si possible évitez de prendre la route pour partir en vacances les jours de grand départ (coincés dans les bouchons avec la chaleur ça peut vite devenir l’enfer, et une clim trop forte peut faire facilement plus de mal que de bien), et si vous y arrivez, roulez la nuit c’est encore mieux !
Faites aussi attention avec les landaus, auvents et verrières qui renferment la chaleur. Préférez des endroits bien ventilés.

– Enfin, dernière recommandation : si vous sortez faire les courses avec votre bambin méfiez vous des brusques changements de température entre la rue où il fait chaud et les magasins climatisés. Au supermarché, méfiez-vous des rayons frais. Ayez toujours sur vous un linge ou un vêtement léger pour couvrir votre enfant.

¤ Coup de chaleur, déshydratation et coup de soleil

thermometrechaleurcanicule- Sachez reconnaître un bébé qui souffre d’un coup de chaleur : il présente une hyperthermie (élévation de la température au delà de de la normale), n’urine plus beaucoup (et les urines sont très concentrées) ou plus du tout, peut-être somnolent, apathique (ne répond plus aux sollicitations), il peut aussi perdre conscience. Sa langue peut aussi être moins humide et ses yeux sans brillance.

Dans ce cas il faut faire boire beaucoup votre enfant. Vous pouvez utiliser des sachets de soluté de réhydratation orale (SRO) qui s’achètent en pharmacie. Evitez le bain trop froid car le choc thermique n’est pas bon non plus (peut provoquer des convulsions si la température du corps de votre enfant baisse trop vite) : l’idéal est une eau à 2° de moins que la température corporelle de l’enfant.
Mettre votre enfant dans un endroit frais (on est d’accord, je ne parle pas du frigo !), en cas de fièvre donner du paracétamol selon le poids et s’il y a perte de conscience il faut bien sûr appeler le SAMU ou se rendre aux urgences au plus vite.

– En cas de coup de soleil : là il s’agit d’une brûlure. Il faut aussi faire boire votre enfant, lui donner du paracétamol contre la douleur et appliquer localement une pommade adaptée type Biafine®. Si le coup de soleil est étendu ne pas hésiter à consulter un médecin (en cas de doute, allez-y).

Voilà, désormais vous savez comment protéger votre enfant de la chaleur, vous avez tout en main pour que les vacances se passent bien.
Et si jamais le départ vous stresse un peu, n’hésitez pas à consulter la check-list des vacances d’été avec bébé : vous saurez tout ce qu’il faut mettre dans sa valise pour ne pas angoisser tout le long du trajet sur ce que vous avez bien pu oublier.

Bonnes vacances ! ;)

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/comment-proteger-bebe-de-la-chaleur/

Un 2ème enfant : Pour qui ? Pourquoi ? Quand ?

Avant même que mon Petit Loup ne soit né, et avant même qu’il ne soit conçu je savais que je voudrais plus d’un enfant.
C’est bizarre à dire car on ne sait jamais ce que la nature nous réserve. J’aurais très bien pu ne jamais en avoir ne serait-ce qu’un seul ….

Contrairement à d’autres mon accouchement s’est très bien passé. Parfaitement même !
J’ai souvent l’impression d’être sortie d’une autre planète quand je dis ça mais je n’en garde que de très bon souvenirs. Malgré, l’attente, la peur, la douleur. Seul comptait le résultat et il fut bien plus qu’à la hauteur de mes espérances. Bien sûr j’ai eu la chance de ne pas avoir de complications et d’avoir un bébé qui, bien que de petit poids, se portait comme un charme. Ca aide, c’est indéniable.

Mais ma grossesse, même si elle n’a pas toujours été un long fleuve tranquille (menace d’accouchement prématuré au début du 7ème mois) m’a laissé un goût de trop peu…
Il faut dire aussi que je l’attendais avec impatience ! Ce projet était dans ma tête depuis quelques années, il fallait juste attendre le « bon moment ». J’avais hâte de voir mon ventre s’arrondir et de sentir les petits coups donnés par bébé depuis l’intérieur.
Alors quand je suis tombée enceinte j’ai observé mon corps sous tous les angles, je scrutais le moindre changement qui aurait pu refléter ce qui se passait en moi.
Et au final, les changements je les ai sentis plus que je ne les ai vus puisque avec seulement 7,5 kgs pris pendant ma grossesse j’ai pu garder les mêmes sous-vêtements du début à la fin et pour le reste de ma garde-robe une taille au dessus suffisait, les vêtements de grossesse je ne les remplissait pas de toute façon.
Certaines pourraient considérer ça comme une chance.  » C’est vrai quand même, pourquoi se plaint-elle ? Au moins c’est plus facile de retrouver la ligne après l’accouchement !  »
C’est sûr que pour ça je n’ai pas eu de mal. Le lendemain de mon accouchement je rentrais dans mes tenues d’avant.
Mais pendant que certaines luttent pour perdre les derniers kilos de leur grossesse, moi j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose…
Quand mes amis ou ma famille croyaient bon de me dire « Tu as de la chance, on ne dirait même pas que tu es enceinte !« , moi je me prenais un coup de massue à chaque fois.
C’est sans doute idiot de s’être « gâché » la grossesse pour ça, pour une histoire de ventre pas assez rond. Je ne saurais même pas dire pourquoi ce petit rien était tellement important pour moi. Après tout, quelle importance que les gens que je croise dans la rue sachent que je suis enceinte ?
En fait, en y réfléchissant, je pense que c’est parce qu’à cause de ça mon entourage pensait que j’avais une grossesse « facile«  et du coup pour moi qui pensais que donner la vie était quelque chose d’extraordinaire et d’admirable c’est comme si ma grossesse était devenue banale à leur yeux, et du coup à mes yeux aussi. J’allais mettre au monde un enfant mais j’avais le sentiment qu’on m’avait « mâché le travail » et que de ce fait, ce n’était plus si extraordinaire.

Et puis, au cours de cette grossesse on a découvert une malformation chez moi, au niveau de l’utérus. Rien de bien grave mais c’est comme si bébé n’avait qu’un demi utérus pour se développer. Ce qui pouvait expliquer son petit poids, sa petite taille et donc … le fait que je n’ait pris que peu de kilos durant cette grossesse.
Quelques mois après mon accouchement je me suis faite opérer de cette malformation. Principalement parce qu’en cas de nouvelle grossesse ça peut éviter le risque d’accouchement prématuré.
Mais du coup je me dis aussi que ça me permettra peut-être, puisque mon utérus pourra mieux grossir et que bébé aura plus de place, d’avoir le joli ventre rond dont j’ai tant rêvé.

 

avantaccouchement

La veille de mon accouchement

Alors si je veux un 2ème enfant, c’est vrai, c’est un peu pour moi déjà. Pour me donner une chance de vivre une seconde grossesse plus épanouie que la 1ère.

Mais aussi pour mon fils : j’ai été fille unique pendant 9 ans. A l’arrivée de mon petit frère ça a été un peu dur pour moi selon ma mère. J’avais déjà mon petit monde et lui venait bousculer tout ça. Les premières années se sont passées sans souci mais ensuite, quand je suis entrée dans l’adolescence c’est devenu un peu plus compliqué. Je ne partageais pas grand chose avec ce petit 9 ans plus jeune que moi. Maintenant qu’on est adultes tous les 2 on s’est à nouveau rapprochés mais je pense que j’aurais aimé avoir un frère ou une soeur juste un peu plus jeune ou plus vieux que moi. Là l’écart était trop grand.
Et quand je vois comme mon fils s’amuse avec les autres enfants de quelques années de plus ou de moins, je ne peux m’empêcher de me dire qu’il serait heureux lui aussi d’avoir un compagnon de jeu au quotidien. Bien sûr je suis lucide, je sais qu’il y a souvent des bagarres et des jalousies entre les enfants d’une même famille mais je pense que ça vaut le coup d’essayer.

QuandungrandfrereveillesursonpetitfrereEt puis ensuite pour mon mari bien sûr : dès la naissance du Petit Loup il aurait été prêt à recommencer ! Lui qui n’a que peu d’écart avec sa soeur aînée et qui a très envie de reproduire la même chose car il est très proche d’elle grâce à ça.
Mais difficile pour moi de lancer une 2ème grossesse aussi rapidement. Déjà parce que je devais me faire opérer de ma malformation utérine. Mais aussi parce que souvent je sens que je suis à mes limites niveau fatigue. J’ai un travail physique, stressant, j’alterne postes de jour et de nuit, week-ends et jours fériés compris. Une fois à la maison, même si Chéri m’aide il faut quand même gérer les tâches ménagères et le Petit Loup.
Pour moi l’idéal serait d’attendre qu’il soit plus autonome (du coup ce serait déjà moins de travail pour moi), voire même qu’il aille à l’école. Ce qui me permettrait d’avoir du temps libre pour me reposer car je me souviens que le premier trimestre de grossesse était vraiment épuisant !
Je fais donc patienter Chéri mais je pense que j’aurai du mal moi même à attendre que mon fils entre à l’école avant d’essayer d’être enceinte à nouveau.

Ces derniers temps cette idée me trotte de plus en plus dans la tête. J’envie les femmes enceintes que je croise et je craque totalement devant les nouveaux-nés de mes amies.
Mon Petit Loup n’est certes pas encore tout à fait autonome mais maintenant il se déplace seul, on le comprend de mieux en mieux et il est aussi plus autonome dans ses jeux. Et je suis aujourd’hui un peu nostalgique de ses premiers mois qui me semblent maintenant bien, bien loin !
2emegrossesseMais d’un autre côté j’ai aussi envie qu’il comprenne bien ce qui se passera lors d’une future grossesse. Je ne veux pas qu’il ait le sentiment qu’on lui a caché quelque chose et qu’un nouveau bébé vient prendre sa place.
J’aurais envie de pouvoir lui expliquer ce qui va arriver et le faire vraiment participer à cette grossesse et à la préparation de l’arrivée d’un bébé.
Mais il est encore un peu trop jeune pour ça je trouve. Et même si on ne sait pas combien de temps s’écoulera entre la décision de faire un 2ème enfant et son arrivée, je préfère attendre encore un peu.

Et vous, combien de temps s’est écoulé entre vos grossesses ? Prête à recommencer ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/un-2eme-enfant-pour-qui-pourquoi-quand/

A la recherche de la veilleuse musicale PAR-FAI-TE !

Si vous suivez le blog depuis ses débuts vous vous souvenez peut-être d’un article que j’ai écrit en septembre dernier et là vous allez me dire : « Quoi ? Mais tu ne l’as pas déjà trouvée cette veilleuse musicale absolument parfaite ?!? »

Il est vrai qu’à ce moment-là, quand je vous parlais de la veilleuse « Lumi Douce Nuit » de V-Tech, j’en parlais comme de la perle rare des veilleuses. Elle a effet tout pour nous plaire (à nous parents, mais aussi à bébé) mais son gros point faible n’est apparu que quelques mois plus tard.
En effet, fin décembre, nous avons dû nous rendre à l’évidence, après plus d’un an de bons et loyaux service elle venait de rendre l’âme !

L’ourson qui se balance s’est mis à grincer de façon atroce (mais aussi bizarre que ça puisse paraître bébé s’endormait quand même). J’ai eu beau tout démonter et tout graisser, il semblerait que le mécanisme qui grince soit (comme par hasard) non accessible …
Comme elle nous avait quand même bien aidés durant tout ce temps, j’ai racheté la même. Il faut dire que bébé l’avait beaucoup sollicitée, de jour comme de nuit (quand je vous disais qu’il l’adore croyez-moi bien que je ne mentais pas !)

Mais la semaine dernière ça a été la goutte d’eau. Cette nouvelle veilleuse, achetée même pas 6 mois plus tôt a commencé à émettre les mêmes grincements à son tour !

J’ai donc acheté, après avoir regardé rapidement sur le net et en fonction de ce que j’ai trouvé en magasin, une nouvelle veilleuse à mon loulou. En essayant d’en trouver une dont les caractéristiques se rapprochaient de celle qu’on avait.

C’est ainsi que la veilleuse « Doux rêves Tigrou » de Tomy est entrée chez nous…veilleusedouxrevestigroutomy

Tout aurait pu bien se passer, elle disposait comme la V-Tech d’un projecteur au plafond et d’un écran sur la face principale et en plus elle se réactivait aussi aux pleurs de bébé.
Seulement comme vous l’imaginez, tout ne s’est pas bien passé… Ben oui sinon cet article n’existerait pas !

Je ne sais pas ce qui n’a pas plus à mon P’tit Loup mais il a hurlé ce soir là quand je l’ai couché et depuis il ne veut plus la voir. Il faut dire qu’il était malade, ça n’a sans doute pas aidé mais rien à y faire, il ne veut pas dormir avec.
J’ai plusieurs hypothèses car vraiment à moi non plus cette veilleuse ne me plaît pas :
- la lumière de la façade est trop intense (et pourtant les dessins qui défilent sont tout fades)
- les musiques (répétitives au passages car seulement 3 mélodies et on ne peut en faire passer qu’une seule en boucle) sont trop fortes : le bouton de réglage du volume ne sert pas à grand chose, même en collant un scotch derrière c’est trop fort et en plus on se croirait en train d’écouter une vieille sonnerie de portable. j’exagère à peine, il n’y a que des sons aigus, rien qui n’incite vraiment selon moi bébé à s’endormir
– et le meilleur : sur la façade il y a Tigrou et ses amis sur lesquels on peut appuyer pour déclencher des sons soit disant amusants mais en fait il s’agit (pour le mode nuit en tout cas) de ronflements sonores et plutôt effrayants qui sont en grande partie je le pense, responsables du rejet total de cette veilleuse par mon fils.
Bref, pour le prix que j’y ai mis j’ai été bien déçue…. Et pour le coup j’ai vite fait recommandé sur le net notre bonne vieille veilleuse « Lumi Douce Nuit« .

Mais pour autant je ne suis pas décidée à en acheter 2 par an et j’ai commencé à chercher sérieusement une alternative.
Il faut cependant croire que je suis trop exigeante mais je n’ai vraiment rien trouvé qui corresponde à mes attentes.
Il existe de jolies choses sur le marché de la veilleuse musicale mais pas une seule qui arrive à réunir tous mes critères comme le « Lumi Douce Nuit » de V-Tech.

Le plus délicat quand on choisi une veilleuse musicale c’est qu’on achète souvent à l’aveugle. Je veux dire par là que sauf de rares exceptions on ne peut pas vraiment savoir à quoi s’attendre, notamment au niveau des mélodies et c’est ça qui m’embête. Franchement des piles de démonstration dans les appareils pour nous permettre de faire notre choix ce serait top non ?
S’il y en avait eu dans la veilleuse Tomy c’est sûr que je ne l’aurais pas achetée. Mais de toute façon elle va retourner direct au magasin.
Et sur les sites des marques fabricants il pourrait par exemple y avoir une piste audio pour écouter les mélodies. Je ne comprends même pas qu’il n’y aient pas pensé ! Ils n’ont pas d’enfant ou quoi ?
Heureusement pour certains modèles on peut quand même trouver quelques vidéos sympas qui permettent de se faire une idée.
Et avec tous mes critères c’est un vrai casse-tête que de trouver LA veilleuse parfaite. Ben oui, pour ne pas faire les choses à moitié la veilleuse de mes rêves est :
– douce
– peu encombrante
– diffuse des lumières changeantes pas trop vives
– les mélodies sont douces (et il y en a + de 3 !)
– possède une minuterie d’au moins 10 minutes
– se réactive quand bébé pleure
– peut être activée par bébé tout seul quand il grandit
– a une durée de vie supérieure à 2 ans
– résiste aux chocs
Exigeante moi ? Noooooooon ! ^^

Au final même si je n’ai pas encore fait mon choix sur la prochaine veilleuse musicale que j’achèterai je peux partager avec vous quelques jolies choses vues sur le net :

- le Lumilove Penguin de Pabobo :pabobolumilovepingouinbleu

¤ les + : peu encombrant, texture douce, lumière LED, rechargeable sur socle, 11h d’autonomie, musique pendant 15 minutes, 3 coloris disponibles
¤ les – : bébé doit savoir rallumer la musique seul (petit bouton sous le pingouin) car elle ne détecte pas les pleurs, le bouton est un peu petit pour un enfant, lumière fixe (pas de changement de couleur ni d’atténuation d’intensité)

 

- Tranquil Turtle de CloudB :tranquilturtlecloudb

¤ les + : texture en partie peluche, lumières douces oscillantes ou fixes (au choix), mélodie douce et agréable (ou bruits de la mer)
¤ les – : ne se réactive pas aux pleurs

 

- la veilleuse Luciole de Petit Terraillon :petitterraillonveilleusebebemusicaleluciole

¤ les + : musique douce (ou bruits du coeur ou sons de la nature), minuterie réglable, volume réglable, peu encombrante, texture douce, extinction progressive de la lumière, autonomie de 7h
¤ les – : là je chipote car franchement celle-ci me paraît vraiment pas mal mais ce serait encore mieux si au lieu de choisir lumière rose ou bleue ça passait de l’un à l’autre ou un nuancier de couleurs (hé oui mon P’tit Loup aime quand ça bouge, il est toujours en admiration devant les jeux de lumières ! )

 

- les veilleuses Noukie’s :veilleusesnoukies

¤ les + : super jolies !!!! , texture peluche toute douce, lumière changeante très douce et agréable
¤ les – : pas de musique ….

 

 

- la veilleuse Petite Lune de Chicco :chiccoveilleusemusicalepetitelunebleu

¤ les + : jolie veilleuse (existe en rose ou bleu), lumière + mélodie ou lumière seule, peu encombrante
¤ les – : ne se rallume pas si bébé pleure, il semblerait que les mélodies soient un peu fortes, impossible de régler la durée de la mélodie

 

- la veilleuse musicale Sophie la Girafe :sophielagirafeveilleusemusicale

¤ les + : 27 modes d’utilisation (wahou !!! rien que ça !), musique, lumière ou les 2 à la fois, 5 ambiances sonores au choix (berceuses, sons de la nature, battements du coeur …), compatible lecteur MP3 (pour encore + de berceuses !), lumière changeante, minuteur programmable (5, 10 ou 20 minutes), rallumage automatique aux pleurs de bébé, volume réglable, autonomie de 8 à 10h (rechargeable).
¤ les – : mis à part que je n’ai pas pu écouter les musiques mais d’après les avis d’internautes elles sont douces. Cette veilleuse est mon coup de coeur, je pense que c’est celle-ci qui sera mon prochain achat !

Voilà, au final j’ai toujours la même veilleuse mais j’ai déjà une piste pour trouver mieux le jour où elle me lâchera (car forcément ça arrivera … plus ou moins vite selon la chance qu’on aura cette fois !)

Et vous, vous utilisez quoi comme veilleuse à la maison ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/a-la-recherche-de-la-veilleuse-musicale-par-fai-te/

Siège de table Chicco 360°

Puisqu’il y a quelques jours je vous parlais des repas de bébé pourquoi ne pas enchaîner aujourd’hui avec un article sur son siège de table ?

Chez nous c’est un achat qui a été anticipé dès la naissance du Petit Loup. Il l’a d’ailleurs reçu en cadeau à son premier Noël par ses grands-parents.

Tout d’abord, pourquoi avoir choisi un siège de table plutôt qu’une chaise haute ?
Il n’y a qu’une seule et unique raison qui nous a poussé vers ce choix : le manque de place dans notre appartement ! Déjà un bébé et tout son équipement ça prend de la place alors si on peut gagner un peu de terrain sur certaines choses on en profite !
La chaise haute, même pliable ça prend de la place. Et puis, même une fois pliée on en fait quoi ? Le siège de table lui, se fixe directement à la table, on peut même glisser une chaise dessous ce qui fait qu’on ne perd vraiment pas de place.

Ensuite il a fallu faire un choix : il a été vite fait vu qu’en magasin il n’y avait pas tellement de produits dans cette catégorie.
On a finalement opté pour le siège de table Chicco 360° qui convient pour les enfants jusqu’à 15 kgs.

chicco360Ce qu’on aime :
rotation du siège à 360° , d’où son nom ! : un tour complet, avec 6 positions ce qui permet de donner à manger à bébé facilement quelque que soit la configuration de votre table / cuisine : la manoeuvre est facile à effectuer grâce à la poignée au dos, même avec bébé dans le siège.
très facile à fixer sur la table, très facile à retirer de la table
transport facile : prend peu de place une fois plié, idéal pour l’emmener en voyage (housse de transport fournie)
- la housse se retire facilement pour être nettoyée : sur ce point j’ai une petite remarque à faire tout de même. Il est écrit sur l’étiquette qu’il est recommandé de laver la housse à la main à l’eau froide et pas à la machine. Ceux qui l’ont conçu ne doivent pas avoir d’enfant car il est à mon sens impossible de garder propre la housse d’un siège dans lequel bébé prend ses repas. Au début je frottais avec une éponge mais il restait toujours de grosses taches. Maintenant le siège passe machine à 30° 1 à 2 fois par semaine et il ne s’en porte pas plus mal (et moi non plus car au moins, finies les taches !)
bébé est complètement entouré dans ce siège donc même au début quand il ne tiens pas très bien assis on peut quand même le mettre dedans, pas de risque qu’il glisse !
plusieurs coloris disponibles : il y en a pour tous les goûts !

 

Les points négatifs :chicco3602

- la structure du siège n’est vraiment pas facile à nettoyer : comme le siège fait un tour complet sur lui-même il y a entre l’assise tournante et la partie fixée à la table une petite rainure dans laquelle viennent se glisser avec joie miettes, spaghettis, sauce, riz, semoule … Bref ça devient vite un vrai garde-manger si on y fait pas attention !  Pour vous épargner des nuits blanches à cogiter sur comment nettoyer la chose je vous donne ma technique secrète : on enlève le plus gros avec une éponge humide et ensuite on vient glisser une feuille d’essuie-tout dans ladite rainure. On pousse tout ce qu’il y a dedans vers la sortie et on fait tourner le siège dans le même sens en même temps et là : tout sort !
Je sais pas si je suis très claire mais si vous avez besoin d’éclaircissements faites-le moi savoir !
– il est impossible de racheter une housse seule si malgré tous vos efforts des taches persistent.
- il n’est pas toujours facile de retirer bébé du siège quand il a ses chaussures ou chaussons aux pieds : ça bloque !
– le prix : entre 55 et 90 € selon les coloris et les enseignes (le nôtre coûtait 80€ il me semble).
le siège ne s’adapte pas à TOUTES les tables : on ne peut par exemple pas le fixer sur une table en verre, une table de camping ou de jardin, une rallonge de table, une table trop épaisse, une table avec un seul pied (central). Attention donc à bien vérifier que votre table convient avant d’acheter ce siège ! Nous on a une table ronde et par contre ça va bien dessus.

Au final, malgré quelques points négatifs (et encore les 2 derniers ne me concernent pas vraiment puisque d’une part le siège nous a été offert et d’autre part, il s’adapte parfaitement à notre table) ce siège est pour moi un très bon produit.
Certes il n’est pas très facile à nettoyer mais pour avoir déjà testé des chaises hautes dans la famille, chez des amis ou en location je me rends compte que ces dernières ont aussi un gros point faible à ce niveau.
Le fait est qu’un bébé ça mange comme un cochon et que la nourriture se glisse toujours dans les endroits les plus difficiles d’accès alors on a beau faire ce qu’on veut on fini toujours par retrouver un truc oublié dans un coin !
J’adore vraiment le fait que je puisse l’emmener facilement partout avec moi. On n’a pas encore eu l’occasion de tester au restaurant mais je suis sûre que c’est top quand ils n’ont pas de chaise haute !

Prochaine étape, le réhausseur ! Mais on a encore le temps avec un Petit Loup qui ne fait même pas 10 kgs …

Et vous, vous êtes plutôt chaise haute ou siège de table ?

Article non sponsorisé

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/siege-de-table-chicco-360/

Et toi, ton bébé, il mange tout seul ? #2

Depuis mon dernier article sur le sujet on peut dire que bébé a bien progressé !
Non pas qu’il soit encore tout à fait autonome pour manger mais il joue moins avec la nourriture et mange mieux tout seul.
J’ai l’impression que les choses se sont un peu améliorées quand il a commencé à manger des morceaux. A partir de ce moment-là on a vraiment pu l’inclure à table avec nous lors de nos repas. Et comme à la même période il s’est mis à s’intéresser grandement à tout ce qu’on mangeait, ça tombait bien !

On lui a d’abord donné juste quelques morceaux de légumes ou quelques pâtes. Il les mangeait bien souvent avec les doigts mais semblait très content d’être à table avec nous et d’avoir la même chose que nous dans son assiette.
Une fois notre repas terminé je complétais le sien en lui donnant encore un peu de purée et un yaourt. Pendant ce temps lui s’amusait avec qu’il restait dans son assiette. Je ne sais pas si son sens du goût n’est pas encore très développé ou quoi mais ça me surprend toujours quand il se remet à manger ce qu’il y a dans son assiette alors que je suis en train de lui donner le yaourt. Et pourtant, lui, ça n’a pas l’air de le déranger le moins du monde !
Et puis les mois ont passés, il a appris à mieux manier sa cuillère et sa fourchette et même s’il n’est pas encore vraiment au point il sait désormais bien s’en servir lors du repas.

repastoutseul

Bon ok, les spaghettis c’est pas facile !

Le midi et au goûter, quand il ne prend pas ses repas en même temps que nous, je lui donne tout comme si j’allais le laisser manger seul et pendant qu’il « s’entraîne » moi je prends une autre cuillère et je lui donne à manger « pour de vrai ». Parfois il veut me donner à manger lui aussi, je m’éxécute et j’ouvre la bouche, il a l’air tellement content de faire comme les grands !
Le plus dur pour lui c’est quand on arrive à la fin du repas et qu’il ne reste plus grand chose dans son assiette. A ce moment-là il n’arrive plus à remplir sa cuillère. Et puis aussi quand c’est trop liquide (les yaourts par exemple) je ne peux pas le laisser manger seul sinon il en mets vraiment partout.

Le soir, il est à table avec nous. Je lui donne alors la même chose que nous (la viande en moins car il en a déjà mangé le midi). Je coupe en petits morceaux si besoin et ensuite il mange tout seul.
Quand on mange quelque chose qui n’est pas très équilibré (pizza, pâtes carbo …. ), je lui fais des pâtes ou du riz que je mélange à une purée de légumes. Il goûte bien sûr ce qu’on mange car il est curieux mais je tiens à ce qu’il ait des repas équilibrés le plus longtemps possible.
Bien sûr le tablier plastique est toujours mon allié car souvent, en fin de repas, il fatigue et commence à étaler tout ce qu’il reste dans son assiette sur la table, dans ses cheveux …

Je suis vraiment contente de le voir participer ainsi à nos repas. C’est un moment d’échanges en famille alors c’est important à mes yeux qu’il soit là, avec nous, et qu’il mange comme nous.

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/et-toi-ton-bebe-il-mange-tout-seul-2/