«

»

Imprimer ceci Article

Et toi, ton bébé, il fait ses nuits ?

Quand tu as un bébé tout frais, les premières questions qu’on te pose vont souvent concerner sa taille, son poids et le déroulement de l’accouchement.

Et puis vient assez rapidement la terrible question : Alors, il fait ses nuits ?

Inutile de dire que quand ce n’est pas le cas vous avez déjà très fortement l’envie d’étrangler toutes celles qui claironneront que leur bébé à elles a fait ses nuits dès la sortie de la maternité (d’ailleurs même celles dont le bébé a fait des nuits complètes à 1 mois vous sortent par les narines).

Alors NON, mon bébé ne fait pas ses nuits ! … Voilà c’est dit.

Maintenant ce que j’aimerais comprendre c’est pourquoi ? Pourquoi il se réveille plusieurs fois chaque nuit alors qu’à la naissance il était capable d’enchaîner 5 heures de sommeil d’affilé la nuit et qu’à 3 mois il nous a même enchaîné une bonne dizaine de nuits complètes 20h30 – 7h.

dodo nuit C

Il semblerait que ce soit sa bronchiolite qui soit venue perturber cet équilibre fragile puisqu’il a arrêté de faire des nuits complètes début décembre quand il était malade. Forcément entre le nez pris et les quintes de toux la nuit il était bien gêné pour dormir.

Mais après ?

Après on pense qu’il a eu mal aux gencives. Flaques de bave, poings dans la bouche. Avec du Doliprane en général ça passait mais on devait souvent se lever une fois ou 2 dans la nuit et il était plus ou moins facile à calmer selon le temps que le médicament mettait à agir.

Et ensuite ?

Et ben ensuite on ne comprend pas trop…

Il y a eu la nuit du 25 décembre où il s’est réveillé toutes les 20-30 minutes à partir de 3h du matin. Chouinements, tétine, chouinements, tétine. Je n’ai fait que me lever pour lui remettre sa tétine jusqu’à 7h du matin.

Et depuis les nuits c’est le gros bazar. Dans les « bonnes » nuits il ne se réveille que 3 fois. C’est toujours pareil : il pleure, on lui remet la tétine et il se rendort direct.

Dans les mauvaises il se réveille toutes les heures donc entre chaque cycle de sommeil.

 

Quelque chose le dérange mais quoi ?

Il n’a pas faim sinon les pleurs seraient plus forts et il ne tiendrait pas des heures juste avec sa tétine. En plus le matin on ne peut pas vraiment dire qu’il se jette voracement sur son biberon.

Il n’a pas mal car on a essayé de lui donner du Doliprane et même recommencer le Debridat mais ça n’a rien changé.

Des angoisses ? Un besoin de proximité ? Je ne pense pas non plus car il est capable de pleurer de la même façon même quand je le prends contre moi dans le lit.

 

Alors on fait quoi ?

Le laisser pleurer ? Même si c’est contre mes principes on a essayé. Un soir où il s’est réveillé une première fois avant qu’on ne couche le grand on l’a laissé pleurer 5 – 10 minutes. Au final c’est pire que mieux car non seulement il ne se calme pas tout seul mais en plus il est bien plus difficile à calmer ensuite alors que si on intervient tout de suite il s’arrête dès qu’il a la tétine en bouche.

En plus impossible de le laisser pleurer la nuit, il réveillerait tout le monde. Nous, adultes, on arrive encore à gérer les réveils nocturnes mais pour son grand frère c’est plus difficile.

 

On a essayé avec une petite lumière, sans lumière, avec une veilleuse musicale, sans veilleuse musicale, on a instauré un rituel avant le coucher (ou plutôt on a enrichi celui qui existait déjà) : rien ne semble changer les choses.

 

Finalement, comme rien ne marche (et que de toute façon il est difficile de mettre en place des actions alors qu’on ne sait pas ce qui fait qu’il se réveille) on a un peu modifié nos habitudes pour s’adapter à lui et que tout le monde soit le moins fatigué possible.

Il faut savoir que les 2 enfants partagent la même chambre. Le P’tit Loup était crevé à cause des réveils nocturnes de son frère. Maintenant il dort avec l’un d’entre nous (mon mari en général) dans notre chambre. Et moi je dors dans son lit, près du Lutin. Je peux ainsi intervenir plus rapidement lorsqu’il pleure avant qu’il ne réveille tout le monde et quand j’en ai assez de me lever je le prends avec moi dans le lit.

Pour moi ce n’est pas une solution à long terme. Chacun doit dormir dans son lit et le lit des parents doit rester le lit des parents. Disons que ça nous permet transitoirement de récupérer un peu (pas facile les nuits coupées quand on travaille ! ) Je ne suis pas vraiment pour le cododo. On avait pourtant réussi à faire un montage sympa avec le berceau en le fixant à côté de notre lit mais d’une part je préfère qu’il s’habitue à dormir dans son lit, dans sa chambre; et d’autre part s’il dort avec nous il sera réveillé par nos 2 réveils et le chat qui dort avec nous et miaule régulièrement la nuit (nan mais quelle plaie ce chat aussi !). Si encore j’avais l’impression que le cododo lui fait du bien, mais il se réveille autant en ma présence que tout seul dans son lit. Le seul avantage c’est que c’est moins fatiguant pour moi. C’est pour ça que je n’y ai recours que lors des nuits où il se réveille vraiment beaucoup ou quand je suis trop fatiguée et que j’ai besoin d’une nuit plus tranquille.

 

Sans être sûre que ça fonctionne vraiment on va tester les huiles essentielles en diffusion dans la chambre avant le coucher. Mais le coucher en soi ne pose pas de souci car au contraire il s’endort même très bien le soir. On verra bien si ça permet d’éviter les réveils nocturnes.

Et puis, j’ai ressorti ma « bible » du sommeil, le très bon livre d’Elisabeth Pantley : Un sommeil paisible et sans pleurs.

 

En espérant que les choses se régularisent au fil du temps car je ne sais pas combien de temps on va tenir avec des nuits coupées comme ça.

 

Et toi, ton bébé, il fait ses nuits ? ;)

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/et-toi-ton-bebe-il-fait-ses-nuits/

2 comments

  1. Perrine

    Ton article fait du bien!
    Mon bébé a bientôt 13 mois, au début il faisait très bien ses nuits puis avec le temps ça c’est gaté. Aujourd’hui il ne fait pas ses nuits, et j’en suis au même point que toi, quand je fatigue trop, je le prend avec nous ( on a la chance d’avoir un 180 heureusement), sans oublier que j’ai aussi le chien (un chihuahua je te rassure) et parfois le chat. Il se reveille quand même mais c’est certain que pour nous c’est moins fatiguant pour le calmer. Mais du coup on a aussi les mêmes dilemme, le chat qui miaule et que j’ai jamais autant detesté, les alarmes le matins (celle de papa est a 4h45 que du bonheur). Incompréhension totale et quand je demande conseil, on me dit « laisse le pleurer » super merci du conseil, j’ai cru il allait mourir tellement il était rouge et trempé quand j’ai craqué et que je suis allée le consoler. Certains disent « peut etre qu’il est trop fatigué », ou encore « ca ira mieux quand il marchera il se fatiguera plus », bref tout et son contraire. Alors pour le moment j’attend, un peu comme les premiers mois quand il avait des coliques inconsolable, j’espère que le temps fera son effet. En attendant, courage!

    1. Jenny

      Merci ! Courage à toi aussi ! Ils finiront bien par dormir….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>