«

»

Imprimer ceci Article

·•● Commencer la vie à 4 … : La naissance du Lutin ●•·

[Attention, pavé en vue ! – Mais avec des photos à la fin quand même  ;) ]

 

15 jours déjà que mon Lutin est né…

Tout s’est passé si vite !

Alors que je désespérais de le voir pointer le bout de son nez,

Alors que les dernières semaines de grossesse me paraissaient interminables,

Un soir les choses se sont mises en route et tout s’est accéléré.

 

La journée s’était passée comme toutes les autres. Rythmée par les contractions constantes depuis des mois. Plus ou moins fortes, plus ou moins régulières. J’avais bien compris qu’il n’était pas utile de s’affoler trop vite après la fausse alerte qu’on avait connu une semaine plus tôt.

Nous étions lundi 24 août. Ma maman qui avait passé le week-end chez mes beaux-parents avec le P’tit Loup m’avait rejoint chez moi pour quelques jours.

Comme d’habitude le soir venu on a mangé, j’ai couché le P’tit Loup et lui ai raconté une petite histoire. J’ai ensuite rejoint ma maman dans le salon pour papoter un peu.

J’avais un peu mal au ventre mais je pensais que c’était mes intestins qui me tracassaient. J’ai donc fait des allers-retours aux toilettes sans pouvoir être soulagée.

Et puis d’un coup, alors que j’étais en train de donner à manger aux animaux j’ai eu une crampe plus forte que les autres et une sensation de pesanteur dans le bas ventre… et je me suis retrouvée trempée !

Il était 20h45, je venais de perdre les eaux.

 

Moi qui redoutait que ça n’arrive au lit ou en voiture et de bousiller le matelas ou les sièges au moins je pouvais être rassurée !

Chéri ne m’a pas crue. Ma maman non plus. Plus personne ne s’attendait à ce que j’accouche avant le terme finalement.

Finalement Chéri l’a pris à la rigolade en disant qu’on avait encore le temps. c’est vrai que pour le P’tit Loup j’avais aussi perdu les eaux avant de partir à la maternité et on avait passé 10 heures là-bas avant qu’il n’arrive.

J’ai donc commencé à me préparer tranquillement, tout en rigolant avec lui.

Et puis 15 minutes plus tard, juste après ma douche, les contractions sont devenues brutalement plus fortes et très rapprochées. Déjà toutes les 2 minutes.

J’ai un peu peiné à rassembler mes affaires entre 2 contractions. Le P’tit Loup qui ne s’était pas endormi chouinait, un peu paniqué de toute cette agitation je pense. Il ne voulait pas nous laisser partir.

 

A 22h on arrivait finalement à la maternité.

On a croisé une sage-femme alors qu’on arrivait au niveau des salles de naissance. Elle nous a immédiatement pris en charge et c’est elle qui nous aura suivi jusqu’au bout pour la naissance du Lutin.

Tout s’est ensuite enchaîné très vite même si finalement il s’est passé 5 heures et demies entre le moment où j’ai perdu les eaux à la maison et l’arrivée du Lutin.

Un 1er passage en salle d’examen pour faire l’état des lieux. le col est ouvert à 4cm. Elle me propose la péridurale direct. Je sais que je la veux mais j’ai peur que ça ralentisse le travail. Pour l’instant je gère encore bien la douleur en me focalisant sur ma respiration lors des contractions.

La sage-femme me dit que c’est un 2ème enfant, ça peut donc aller très vite. Elle me laisse libre de mon choix mais me conseille cependant de ne pas trop tarder.

Apparemment il y a pas mal d’activité ce jour-là. J’opte donc pour la péri tout de suite vu que l’anesthésiste est disponible. Pas envie de prendre le risque de devoir accoucher sans si finalement plus personne n’est disponible quand j’en aurai besoin.

Finalement j’ai bien fait d’accepter tout de suite ! Les contractions sont de plus en plus fortes (ou alors je gère moins bien je ne sais pas).

On m’installe en salle d’accouchement. La sage-femme me pose la perfusion. L’anesthésiste est dans les starting-blocs et me pose la péri dans la foulée.

 

23h je suis perfusée, sous péridurale et scopée. Il n’y a plus qu’à laisser le travail se faire jusqu’à ce que je puisse pousser.

J’ai apprécié d’avoir pour cet accouchement une péridurale que je puisse doser moi-même. J’ai ainsi pu gérer l’intensité avec laquelle je souhaitais ressentir les contractions. Pour mon 1er je ne sentais presque plus rien et il m’était impossible de savoir quand j’avais une contraction pour pousser.

 

00h le col est dilaté à 7cm. La sage-femme me dit d’appeler si je ressens le besoin de pousser avant qu’elle ne revienne.

 

1h30, je sens que ça appuie. J’appelle la sage-femme et c’est bon, on peut s’installer : bébé va arriver !

 

Il aura finalement fallu 30 bonnes minutes de poussée durant lesquelles j’ai vraiment cru que je n’allais pas réussir à le sortir seule ce bébé pour qu’il arrive enfin !

 

2h13 le 25 août, notre Lutin est là, sur moi !

naissance C

Et avant même qu’il ne soit pesé on m’annonce un bon gabarit.

Avec Chéri on a parié sur 3kg500. Lors de l’écho du 3ème trimestre on nous avait annoncé un poids de naissance de 3kg100 / 3kg200 mais début août la gynéco m’avait dit qu’il faisait déjà 3kg400.

Et puis en fait le Lutin a bien profité des derniers jours au chaud, il fait 3kg800 ! Un choc pour moi quand je repense au P’tit Loup qui ne pesait que 2kg300 !

Du coup je comprends mieux pourquoi j’ai eu tant de mal à le sortir celui-là !

naissance 2C

A 5h on nous emmène enfin dans une chambre. Chéri est rentré dormir un peu chez nous avant de revenir nous voir le midi.

J’ai finalement assez peu dormi alors que j’étais épuisée. Le contre-coup de l’effort de l’accouchement a été bien plus violent cette fois-ci. J’ai bien senti que mon corps avait plus de mal à s’en remettre.

Heureusement j’ai bien profité de mes 3 jours à la maternité pour me reposer avant le grand chamboulement du retour à la maison dont je vous parlerai prochainement ! ;)

Sacha C

Lien Permanent pour cet article : http://www.quotidiendemaman.com/%c2%b7%e2%80%a2%e2%97%8f-commencer-la-vie-a-4-la-naissance-du-lutin-%e2%97%8f%e2%80%a2%c2%b7/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>